RMC Sport

OM: "Je voulais un nouveau défi", Clauss explique les raisons de son départ de Lens

Pour son premier match en Ligue 1 avec l’Olympique de Marseille, Jonathan Clauss a été performant durant la large victoire des siens face à Reims (4-1). Au micro de Prime Vidéo, le latéral droit explique les raisons l’ayant poussé à rejoindre les Phocéens, tout en assurant avoir apprécié son séjour à Lens.

À 29 ans, l’heure de franchir un cap pour Jonathan Clauss est arrivée. Pendant deux ans, le latéral droit a fait le bonheur du RC Lens où il s’est imposé comme l’un des meilleurs joueurs à son poste en Ligue 1. Porté vers l’offensive, celui qui a l’habitude jouer piston sort d’une saison en championnat avec 11 passes décisives.

Autant d’éléments ayant convaincu l’Olympique de Marseille de mettre les moyens pour recruter celui qui a connu il y a quelques mois ses premières sélections en Equipe de France. Dangereux dans son couloir face à Reims (4-1), Clauss s’adapte de plus en plus à sa nouvelle équipe. Au micro de Prime Vidéo, le joueur de 29 ans explique qu’il lui a été difficile de quitter les Lensois, mais que le besoin d’intégrer un formation plus huppée l’a encouragé à prendre cette décision: "J’étais chez moi là-bas, mais je voulais un nouveau défi. Ça a été Marseille."

Clauss et son lien avec Marseille

Dans le système à trois défenseurs prôné par Igor Tudor, Clauss aura tout le loisir de créer le danger offensivement sur son couloir droit. Déterminé à trouver un nouveau challenge, le Français n’a pas hésité longtemps lorsque l’OM a montré son intérêt: "Il y a des signes qui font que dans la vie vous faites des choix car ils vous semblent logiques. Ça a été fait et j’en suis très content."

Il faut dire que l’histoire entre les deux parties ne date pas d’hier. Si Clauss peut participer à la Ligue des champions avec son nouveau club, c’est surtout grâce au match nul arraché par son ancien club dans les dernières minutes du match contre Monaco la saison dernière (2-2). De plus, l’Orange Vélodrome est devenu il y a quelques mois un stade très particulier pour le piston: "J’ai eu ma première sélection ici (avec l’Equipe de France face à la Côte d’Ivoire en mars dernier), la qualification en Ligue des champions un peu grâce à nous. Même s’ils ont fait un énorme travail l’année dernière."

JO