RMC Sport

OM : le style de jeu Rudi Garcia, c’est quoi ?

Personnage charismatique et capable de sorties médiatiques marquantes, Rudi Garcia est aussi un tacticien reconnu qui ne jure, ou presque, que par le 4-3-3 et un jeu résolument offensif. Un style qui a de quoi remplir à nouveau le Vélodrome.

Ranimer la flamme d’un Vélodrome aujourd’hui trop souvent éteint fait partie des missions délicates de l’équipe McCourt officiellement en première ligne depuis ce lundi. Rudi Garcia et son 4-3-3 offensif livrent des premiers gages de soirées meilleures et plus passionnantes aux supporters de l’OM. En guise de rappel, et de perspectives alléchantes, ces derniers peuvent se replonger dans le Losc 2011, auteur d’un doublé championnat-Coupe, aussi efficace qu’emballant.

A lire aussi >> PSG- OM: Ce que Rudi Garcia peut changer en trois jours

Un 4-3-3 offensif

Adepte quasi uniquement du 4-3-3, Garcia évoluait à l’époque avec le trio Rio Mavuba, Yohan Cabaye et Florent Balmont au milieu et confiait l’animation offensive à Eden Hazard et Gervinho avec Moussa Sow en finisseur, lui qui avait achevé la saison à 25 buts.

A lire aussi >> OM - Eyraud : "Garcia est bien armé pour gérer la pression importante que l'on vit à Marseille"

La frontière italienne franchie, Garcia n’avait pas renoncé à son schéma préférentiel, ni à son animation résolument portée vers l’offensive en débarquant à la Roma en 2013. Avec réussite, le plus souvent. Le matériel dont il disposait faisait envie avec Miralem Pjanic, Daniele De Rossi, Radja Nainggolan ou encore Adem Ljacic au milieu, et Gervinho, qui l’avait suivi dans la capitale italienne, ou encore Michel Bastos et surtout Francesco Totti en attaque.

Un 4-3-3 qui pouvait ponctuellement évoluer en 4-2-3-1 lorsque Pjanic montait d’un cran, mais sans que cela ne modifie réellement l’animation tactique voulue par Garcia. Si son système lui a valu de nombreuses réussites, il a entraîné aussi quelques critiques de la presse italienne dès lors que les résultats romains ont décliné lors de sa troisième saison à la tête de la Louve, Garcia apparaissant par instants comme un tacticien trop enfermé dans son schéma.

A lire aussi >> OM : Qu'a fait Rudi Garcia depuis son départ de Lille en 2013 ?

Un système exportable à l’OM ?

Le décor tactique de Garcia planté, peut-il s’adapter à l’effectif marseillais actuel ? Au milieu, la question peut devenir épineuse. Si le nouvel entraîneur phocéen devrait s’appuyer sur Lassana Diarra, joueur parfait pour son système par ses qualités de récupération et de relance, les solutions, à ses côtés, sont plus minces, Abou Diaby pointant toujours avec assiduité à l’infirmerie. Déjà entraîné par Garcia à la Roma, William Vainqueur devrait avoir sa chance dans ce système. Le troisième joueur pourrait être Zinédine Machach, voire Franck Zambo Anguissa ou Saïf-Eddine Khaoui. Des profils encore légers pour les ambitions de jeu de Garcia. Autre solution, faire descendre Rémy Cabella d’un cran pour apporter de la technique à son milieu.

Sur la ligne offensive, les solutions sont plus nombreuses. Bafé Gomis devrait être épaulé par Florian Thauvin et Clinton N’Jie avec Rémy Cabella, s’il n’est pas replacé au milieu, Aaron Leya Iseka, Bouna Sarr et Romain Alessandrini en solution de replis. Des pistes plus séduisantes qu’au milieu de terrain mais le chantier tactique s’annonce complexe pour Garcia.

A lire aussi >> PSG-OM : des Ultras de l’OM boycotteront le déplacement au Parc

Mathieu Idiart