RMC Sport

OM: "On va jouer dur", les premiers mots très forts de Sampaoli

L'OM a officialisé ce vendredi la nomination de Jorge Sampaoli sur son banc. Le coach argentin explique dans un communiqué ce qui l'a poussé à rejoindre Marseille, "un club du peuple", qui a "une âme".

Il va connaître une deuxième aventure en Europe, quatre ans après son départ du FC Séville. A 60 ans, Jorge Sampaoli est le nouvel entraîneur de l’OM. Son arrivée a été officialisée ce vendredi par le club phocéen, qui a aussi pris la décision d'écarter Jacques-Henri Eyraud et de nommer Pablo Longoria président du directoire.

Dans un communiqué, Sampaoli explique ce qui l’a poussé à quitter l’Atlético Mineiro pour s’engager en faveur du club phocéen jusqu’en juin 2023. "On m'a dit toute ma vie que l'OM est une passion. Que le Vélodrome s'allume quand l'équipe se rend au stade. Marseille est un club du peuple et je me sens moi-même dans cette chaleur", affirme le technicien argentin, totalement séduit par la ferveur marseillaise.

"On va jouer dur"

Ses premiers mots sont forts : "On n'est pas là pour se cacher : on va jouer dur. Quand j'ai reçu cette proposition, je rêvais de pouvoir faire la fête dans la ville. Dans le monde, il y a des endroits calmes et des endroits intenses. Ce sont ces derniers que je veux et j'ai accepté sans hésiter. Ce club a une âme c'est pour cela que nous sommes ici. Nous sommes prêts." L'OM le présente comme un "entraîneur de renommée internationale", "un grand tacticien (...) récompensé par de nombreux prix individuels".

Ancien sélectionneur du Chili et de l’Argentine, considéré comme un disciple de Marcelo Bielsa et un admirateur de Pep Guardiola, réputé pour son football offensif, Sampaoli arrive aux commandes d’une formation qui occupe actuellement la huitième place de la Ligue 1 avec 38 points. Florian Thauvin et ses coéquipiers accueilleront dimanche l’OL (21h) en clôture de la 27e journée. Après la mise à pied d’André Villas-Boas le 2 février, c’est Nasser Larguet qui avait été choisi pour assurer l’intérim.

"Le jour où un staff va arriver, je retournerai tout simplement avec la formation. Briguer une place au sein du staff, ce n’est pas mon objectif", a indiqué Larguet ce vendredi en conférence de presse.

RR