RMC Sport

OM: où en est Sead Kolasinac, la nouvelle recrue marseillaise?

Libéré par Arsenal, Sead Kolašinac s'est engagé mardi avec l'OM pour une durée d'un an et demi. L'international bosnien de 28 ans, latéral gauche de formation, est à court de compétition. Il n'a disputé que cinq matchs cette saison en Angleterre, où il était indésirable depuis des mois.

Une bonne opportunité de marché? L'Olympique de Marseille a officialisé mardi soir la signature de l'international bosnien Sead Kolašinac (43 sélections). Engagé avec le club phocéen jusqu'en juin 2023, le défenseur de 28 ans était en fin de contrat à Arsenal, qui a accepté de le libérer avec six mois d'avance. L'opération s'est donc conclue sans indemnité de transfert. "J'ai hâte de relever de nouveaux défis dans la plus belle ville de France", a écrit sur Instagram le joueur, deuxième recrue hivernale de l'OM, après Cédric Bakambu.

Outre le fait que ce soit un transfert libre, l'arrivée de Sead Kolašinac a un autre point commun avec celle de Cédric Bakambu: les doutes sur la forme du joueur. L'attaquant congolais est arrivé à Marseille sans avoir joué depuis le mois d'août. Le défenseur bosnien, lui, arrive avec seulement cinq matchs dans les jambes depuis le début de la saison.

Cinq buts encaissés lors de seule titularisation en championnat

Mais ce total de cinq apparitions est trompeur. Deux d'entre elles ne sont en réalité que des poignées de secondes de jeu. Le 30 octobre, il ne joue que le temps additionnel du match Arsenal-Leicester en Premier League (victoire 2-0). Le 9 janvier, pour son retour à la compétition après une blessure à une cheville qui l'a tenu éloigné des terrains pendant deux mois entiers, Mikel Arteta le fait entrer après la fin du temps réglementaire contre Nottingham Forest (3e tour de FA Cup, défaite 1-0). C'était son dernier match avec Arsenal.

Pour les trois autres rencontres disputées depuis cet été, ce n'est guère plus reluisant. Le 28 août pour la 3e journée de championnat, il prend part à l'intégralité du choc face à Manchester City, en tant que défenseur axial dans un 5-4-1. Le résultat est cinglant: 5-0 pour les Skyblues. Quant aux deux autres matchs, il s'agissait de la League Cup.

Retour catastrophique à Schalke

En fait, Sead Kolašinac n'est plus dans les plans de Mikel Arteta depuis un an et demi. L'entraîneur espagnol ne lui avait donné qu'un seul match de PL lors de la première moitié de saison 2019-2020. Le natif de Karlsruhe (Allemagne) avait alors profité du mercato d'hiver pour partir en prêt à Schalke 04, son club formateur qu'il avait quitté en fin de contrat pour rejoindre Arsenal.

À Gelsenkirchen, le brassard de capitaine lui a été immédiatement confié. Il a non seulement été utilisé comme piston gauche, son poste de prédilection, mais aussi comme milieu de terrain axial. Avec lui, Schalke 04, qui était déjà en grande difficulté, n'a gagné que deux matchs de championnat et a fini bon dernier de la Bundesliga.

Bilan médiocre à Arsenal

Finalement, 2018-2019 est la dernière saison satisfaisante de ce latéral gauche plus à l'aise pour attaquer que pour défendre. Arsenal avait terminé 5e du championnat anglais et atteint la finale de la Ligue Europa (défaite 4-1 contre Chelsea). Il avait distribué neuf passes décisives au cours de cette année.

En quatre saisons et demi à Arsenal, Kolašinac a joué 118 matchs (5 buts, 15 passes décisives). Mais sa présence au club aura correspondu à la période de dégradations des résultats. Pour les supporters, son passage est surtout marqué par son professionnalisme, mais aussi pour sa bravoure extra-sportive de juillet 2019. Lors d'une balade dans le nord de Londres, celui qui est surnommé "le Tank" avait protégé Mesut Özil lors d'une agression commise par des individus dotés d'armes blanches. À défaut de certitudes sur les qualités purement footbalistiques, l'OM sait donc qu'il peut compter sur un vrai homme de vestiaire.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport