RMC Sport

OM: Sampaoli séduit par Luis Henrique, "une très bonne opération pour le club"

Jorge Sampaoli a salué l’apport de Luis Henrique très en vue depuis l’arrivée de l’entraîneur argentin après avoir été utilisé avec parcimonie par André Villas-Boas. Ce dernier avait même évoqué une erreur sur son profil.

Il n’est pas encore un titulaire indiscutable mais Luis Henrique (19 ans) brille depuis l’arrivée de Jorge Sampaoli. L’ailier brésilien a offert trois passes décisives lors de ses deux entrées en jeu face à Rennes (1-0) et Brest (3-1). Un rendement qui met en lumière les qualités de l’ailier brésilien, recruté l’été dernier contre huit millions d’euros en provenance de Três Passos.

"Il m'a coûté le titre au Brésil!"

Quelques mois plus tard, Sampaoli semble avoir trouvé le bon moyen de mettre en confiance le jeune brésilien, qu’il avait croisé en début de saison lorsqu’il était sur le banc de l’Atlético Mineiro. "Je le connais du Brésil, a confirmé ‘Peludo’. C’est un joueur qui m’a coûté le titre avec l'Atlético Mineiro! Il avait été impliqué sur un but lorsque nous avions perdu contre son équipe de Botafogo (2-1, en août 2020, cf la vidéo ci-dessous) et ces trois points lâchés signifiaient que nous avions perdu le titre face à Flamengo."

Pas rancunier, le technicien loue l’apport du joueur sous contrat jusqu’en 2025 avec Marseille. "C’est un joueur qui a beaucoup de potentiel, un ailier typique qui a une grande vitesse dans sa conduite de balle, détaille-t-il. Il doit encore progresser pour optimiser ses ressources, notamment sur les passes décisives et la finition. En Ligue 1, il rencontre des joueurs avec le même profil rapide. Il doit apprendre à ne pas se limiter à son rôle d’ailier pour enrichir son jeu."

"Je crois que le club a fait une très bonne opération avec lui, poursuit-il. Il a un grand potentiel. Il fait partie de ces joueurs typiques du Brésil qui ont un grand avenir. Nous espérons que le déroulement de sa carrière permette à l’OM de gagner beaucoup de matchs."

Ses performances encourageantes mettent enfin Luis Henrique en valeur. Il avait jusqu’alors connu des débuts timides au cœur d’une saison chaotique dans l’environnement du club. Après avoir vanté ses mérites et justifié le prix de son transfert lors de son arrivée, l’entraîneur portugais l’avait un peu lâché en expliquant s’être fourvoyé sur son profil qu’il imaginait comme avant-centre.

Villas-Boas avait estimé s'être "trompé" sur son profil

"On a manqué un neuf de référence lors du mercato, avait expliqué AVB début décembre. On s'est peut-être raté parce que Luis (Henrique) ne sera pas ce joueur auquel on pensait avec la possibilité de jouer dans cette position. Il va peut-être falloir qu'on fasse quelque chose en janvier. Mais on est contents. Vous avez vu que Manchester City a recruté un jeune argentin pour 17 millions d'euros (Dario Sarmiento, ailier d'Estudiantes annoncé proche des Skyblues, ndlr). Luis (Henrique) est là pour le futur. Je lui laisse un peu de temps."

NC avec Florent Germain