RMC Sport

OM: Villas-Boas ne veut pas mettre la pression pour sa prolongation

André Villas-Boas a répondu aux questions sur son avenir à Marseille ce vendredi, auprès du journal portugais O Jogo. L’entraîneur veut prendre le temps de discuter avec la direction de l’OM avant de prolonger son contrat.

Le début de l’année 2021 s’annonce particulièrement rythmé du côté de la Cannebière. Outre la prolongation de certains cadres de l’équipe comme Florian Thauvin ou Jordan Amavi, l’avenir d’André Villas-Boas demeure incertain. Sous contrat jusqu’en juin prochain, l’entraîneur portugais a abordé le sujet ce vendredi et ne semble pas inquiet.

"Les parties se renvoient la balle. […] De mon côté, nous avons donné nos attentes à l’OM, et la direction marseillaise nous a donné les siennes et nous avons transmis les nôtres à nouveau, a expliqué le technicien lors d’un entretien au journal O Jogo. […] Quand je suis arrivé, j’ai été obligé de signer pour deux ans parce que la loi française l’oblige afin de protéger les entraîneurs. Donc, renouveler mon contrat avec Marseille implique d’abord une chose que je n’aime pas, c’est de signer à nouveau pour deux autres années."

Villas-Boas: "Je ne fais pas pression sur le club et je ne suis pas pressé"

Après une année 2020 marquée par la crise liée au coronavirus, l’OM pourrait être contraint à une cure d’austérité ou à la vente de certains joueurs lors du mercato hivernal. En attendant d’y voir plus clair, le club phocéen doit temporiser concernant certaines prolongations. André Villas-Boas, lui, n’y voit pas encore un problème.

"L’année à venir est très importante pour Marseille, il y a beaucoup de gens qui terminent leur contrat, y compris l’entraîneur. Compte tenu de la crise actuelle, c’est une année zéro pour le club et aussi pour le propriétaire qui doit se repositionner concernant son investissement. Je ne fais pas pression sur le club et je ne suis pas pressé."

Priorité aux résultats pour AVB

Eliminé de la Ligue des champions dès la phase de poules, l’OM a un peu accusé le coup lors des trois derniers matchs de l’année en Ligue 1. Une situation qui ne convient pas à André Villas-Boas et qui constitue sa priorité avant même son avenir. 

"En ce moment, je n’ai pas des résultats sportifs à la hauteur. Ce serait beaucoup plus facile de parler si Marseille était premier, a encore estimé l’entraîneur lusitanien. […] Quand le club présentera une proposition, je déciderai."

Cinquième de Ligue 1 à huit points de Lyon et Lille, l’OM pourrait se rapprocher de ses rivaux à la faveur de deux matchs en retard contre Lens et Nice. Deux succès supplémentaires replaceraient André Villas-Boas et les siens dans la course au titre et au podium. Cela pourrait également faciliter les négociations de l’entraîneur portugais avec sa direction.

JGL