RMC Sport

"On manque de respect à ce grand Monsieur qu'est Laurent Blanc", peste Gasset

Jean-Louis Gasset a pris la défense de Laurent Blanc ce dimanche après le camouflet subi par son ami, un temps annoncé sur le banc de l’Olympique Lyonnais. Selon lui, l’ancien entraîneur du PSG et sélectionneur des Bleus est injustement dénigré malgré son excellent travail.

Inséparables pendant plus de huit ans, le duo composé par Jean-Louis Gasset et Laurent Blanc a laissé une belle image à Bordeaux, en équipe de France ou encore au Paris Saint-Germain. Malgré le départ à la retraite du premier en fin de saison dernière, les deux hommes ont semblé proches d’une nouvelle aventure commune à Lyon.

Mais Rudi Garcia est finalement arrivé sur le banc de l’OL et Laurent Blanc entame une quatrième saison sans club depuis son départ du PSG en juin 2016. Une situation qui n’a que trop duré pour son ami et éternel adjoint, ulcéré par les critiques qui ont suivi la nomination du nouvel entraîneur des Gones en début de semaine.

Gasset: "On manque de respect à ce grand monsieur qu’est Laurent Blanc"

Selon certains médias, Laurent Blanc n’aurait pas convaincu lors de son entretien auprès des dirigeants rhodaniens. Pire, il aurait réalisé un travail moins approfondi que Rudi Garcia autour de l’équipe première. Si Jean-Michel Aulas a démenti cette hypothèse, les détracteurs du technicien s’en donnent à cœur joie.

"Comme il est inattaquable sur sa carrière de joueur, on l’attaque sur autre chose. Il joue au golf, comme le font des chirurgiens pour évacuer le stress inhérent à leur profession, et on le montre aussitôt avec une casquette de golfeur, en le traitant de fainéant, a lâché Jean-Louis Gasset dans un entretien accordé au journal L’Equipe. S’arrêter à ça, c’est ignoble. On manque de respect à ce grand monsieur qu’est Laurent Blanc."

Blanc est digne des plus grands

Après avoir battu en brèche les rumeurs avançant qu’il faisait tout le sale travail lors de leurs collaborations passées, le néo-retraité Gasset a également tenté de comprendre pourquoi son compagnon d’armes était sans cesse snobé en Ligue 1 comme en Europe. Selon lui, Laurent Blanc a gagné le droit, lors de son brillant passage au PSG, d’avoir un certain nombre d’exigences comme celle d’arriver avec plusieurs adjoints.

Une situation similaire à celle des plus grands entraîneurs continentaux mais qu’on lui refuse… parce qu’il est français. "Il faut qu’il fasse quoi, pour qu’on reconnaisse qu’il est également très fort, comme entraîneur, a encore pesté l’ancien patron des Verts. Il a l’approche d’un technicien de haut niveau et l’aura auprès des grands joueurs car il en a été un. Vraiment, on le mésestime."

Un manager à l’anglaise?

Si Laurent Blanc n’a toujours pas trouvé de club depuis son départ du PSG, il reste maître de son destin et peut choisir librement ses futurs projets. S’il souffre d’un problème d’image, il reste pour Jean-Louis Gasset l’un des meilleurs techniciens du moment. "Ceux qui disent que Laurent est hasbeen feraient mieux de se mettre de la harissa dans la bouche avant", a conclu son ancien adjoint.

Plus distant lors des entraînements, Laurent Blanc a voulu se tourner vers un style proche des entraîneurs de Premier League. Cela le dessert en France, mais cela pourrait bien lui ouvrir bientôt les portes d’un club cher à son cœur… du côté de Manchester.

Jean-Guy Lebreton