RMC Sport

PSG: Al-Khelaïfi annonce la fin des "comportements de stars"

A l'issue d'une saison marquée par l'élimination en 8es de finale de la Ligue des champions, le PSG a entamé les grandes manoeuvres. Après l'officialisation du retour de Leonardo au poste de directeur sportif, Nasser Al-Khelaïfi fait passer des messages. Dans un entretien accordé à France Football, le président parisien prévient: il faudra filer droit... ou partir.

Faut-il y voir la fin de la récré? Le PSG est conscient d'avoir achevé une saison décevante, seulement ponctuée d'un titre de champion de France et marquée par l'élimination honteuse en Ligue des champions contre Manchester United, ainsi que par l'absence de coupe nationale. Il va falloir du changement. 

"Leo, c'est mon gars"

Le premier signal a touché l'état-major: Antero Henrique est parti, aussitôt remplacé dans ses fonctions de directeur sportif par Leonardo, de retour aux affaires. Des manoeuvres nécessaires selon Nasser Al-Khelaïfi. Dans un entretien accordé à France Football et à paraître mardi, le président parisien confirme que tout s'est fait facilement pour convaincre le Brésilien de revenir.

"Je me suis rendu compte que des changements étaient indispensables, sinon on allait nulle part, estime-t-il. [...] En deux minutes l'affaire a été réglée entre nous (avec Leonardo). Il va avoir tous les pouvoirs sportifs. [...] Leo, c'est mon gars. Il est incroyable. J'ai une confiance totale en lui. (...) Son autorité naturelle va faire du bien à tout le monde, notamment aux joueurs."

"S'ils ne sont pas d'accord, les portes sont ouvertes"

Autorité. Visiblement le mot d'ordre martelé par Nasser Al-Khelaïfi, après des dernières semaines marquées par la sortie de Kylian Mbappé et son envie d'avoir "plus de responsabilités" ou d'incessantes rumeurs autour de Neymar. Des clans dans le vestiaire? Des passe-droits pour certaines stars? Très peu pour le président, qui fait passer ses messages.

"Les joueurs vont devoir assumer leurs responsabilités encore plus qu'avant. Il faut que ça soit complètement différent, insiste Nasser Al-Khelaïfi. Ils vont devoir faire plus, travailler plus. [...] Ils ne sont pas là pour se faire plaisir. Et s'ils ne sont pas d'accord, les portes sont ouvertes. Ciao! Je ne veux plus avoir de comportements de stars."

A.Bo