RMC Sport

PSG : Cavani divise Di Meco et Fernandez

Appelé à devenir le leader d’attaque du PSG la saison prochaine, Edinson Cavani va-t-il enfin s’épanouir trois après son arrivée dans le club de la capitale ? Le cas de l’attaquant uruguayen divise au sein de la Dream Team RMC Sport. Si Eric Di Meco estime que le jeu parisien n’est pas fait pour lui, Luis Fernandez souhaite qu’on lui donne sa chance.

Cette fois, Zlatan va libérer l’axe et pour de bon. Edinson Cavani ne devrait pas hériter du numéro 10 de Suédois, mais c’est bien lui l’option numéro 1 du PSG pour occuper un poste d’avant-centre désormais vacant. Dragué par son compatriote uruguayen Diego Godin pour le rejoindre à l’Atlético de Madrid, « Edi » a entre les mains une prolongation de contrat pour étirer son bail à Paris d’une saison, jusqu’en 2019. Et on sait la capacité de persuasion d’un Nasser Al-Khelaïfi sur les dossiers qui lui tiennent à cœur.

Godin joue les VRP avec Cavani à lire ici 

L’ombre d’Ibra vouée à se propager sur d’autres terrains, les épaules de Cavani sont-elles suffisamment larges pour emmener plus haut qu’un quart de finale de Ligue des champions ? Membre de la Dream Team RMC Sport, Eric Di Meco n’y croit pas. La faute aux caractéristiques du joueur. « Je reste persuadé que le jeu du PSG n’est pas fait pour Cavani. Le jeu de l’Atlético serait plus fait pour lui. Là-bas il pourrait flamber, contrairement au PSG où tu as besoin d’un joueur de surface, adroit, avance Di Meco. Cavani est un joueur de profondeur et pas un joueur de surface. Comme il a été acheté relativement cher (64 M€, ndlr), Paris est obligé de lui donner sa chance derrière Ibra, sinon il ne comprendrait pas. J’espère me tromper, vu sa générosité. J’aimerais qu’il réussisse à Paris. Mais pour moi, il n’a pas le profil pour réussir à Paris. Ce n’est pas lui qui va faire gagner la Ligue des champions à Paris. »

Griezmann, le complément idéal ?

Pour Luis Fernandez en revanche, Paris doit lui donner pleinement sa chance. « Il y a besoin d’un buteur dans cette équipe. Je ne souhaite qu’une seule chose, c’est qu’on lui permette de s’exprimer, clame l’ancien membre du carré magique. Qu’il soit entouré d’Alexis Sanchez que l’on annonce, ou de Neymar, d’Angel Di Maria. J’ai envie de le voir avec Javier Pastore derrière, avec Marco Verratti et Blaise Matuidi. J’ai envie de le voir avec ce milieu de terrain. Il est capable de marquer des buts. »

En désaccord sur le fond, les deux membres de la Dream Team RMC Sport s’accordent sur un point. A défaut d’expédier Cavani à Madrid, pourquoi ne pas faire venir Antoine Griezmann à Paris ? Pour les deux hommes, l’attaquant de l’Atlético et des Bleus ferait un complément très intéressant à l’Uruguayen. « L’un qui prend la profondeur, l’autre qui est intelligent dans les déplacements, ça peut faire mal », tranche ainsi Eric Di Meco. Nasser Al-Khelaïfi n’a plus qu’à sortir le carnet de chèque.

dossier :

Edinson Cavani

la rédaction