RMC Sport

PSG: des nouvelles d’Ongenda, ancien espoir déchu

Hervin Ongenda est revenu cette semaine sur ses débuts prometteurs au PSG en 2013. Ancien grand espoir du club de la capitale, l’attaquant reste attaché à Paris mais se bat désormais pour relancer sa carrière en première division roumaine.

Impossible de ne pas connaître le nom d'Hervin Ongenda si on s’intéresse aux Titis du PSG. Formé au sein du club francilien, l’attaquant y a même effectué ses débuts professionnels sous les ordres de Carlo Ancelotti en 2013. Adoubé par Zlatan Ibrahimovic et présenté comme un futur grand nom du football mondial, l’attaquant n’a jamais réussi à percer au plus haut niveau.

Interrogé cette semaine par la BBC, Ongenda s’est livré sans détour sur son rendez-vous manqué avec la gloire. "Je savais que j’étais bon. J’avais toujours été décisif dans les équipes où j’avais joué, a ainsi expliqué le joueur désormais âgé de 25 ans. J’ai marqué des buts, j’ai fait des passes décisives et c’était toujours comme cela. J’avais conscience de mes capacités."

>> PSG-Barça, c’est ce mercredi à 21h en direct sur RMC Sport 1

Ongenda trop impatient au PSG

Après quelques minutes en janvier 2013, à même pas 18 ans, lors d’un 32e de finale de Coupe de France remporté à Arras (3-4), Hervin Ongenda a cru pouvoir intégrer l’équipe première de Paris. Si bien qu’à l’été 2013, le buteur a refusé des offres de Manchester City, Manchester United, Chelsea, Liverpool ou Arsenal pour signer son premier contrat pro avec le PSG. Mais l’arrivée d’Edinson Cavani puis le départ de Carlo Ancelotti, remplacé par Laurent Blanc, ont un peu changé les choses. Intégré au groupe pro lors de la saison 2013-2014, il se contente d’un rôle de doublure puis décide d’être prêté à Bastia en 2014-2015 après la nomination de Claude Makélélé sur le banc corse.

"J’ai pensé que je ne jouais pas assez au PSG, a encore estimé Hervin Ongenda. Je suis allé voir l’entraîneur et il m’a dit que j’allais jouer plus. Je lui ai demandé ce que voulait dire plus. Il a été honnête et m’a expliqué qu’il ne pouvait pas me le dire à l’avance. C’est pour cela que je suis parti à Bastia. Malheureusement, Claude Makélélé était licencié en novembre."

Ongenda s’est fait un nom… en Roumanie

Après son retour au PSG, Hervin Ongenda n’aura plus véritablement sa chance en équipe première et quittera finalement le club de la capitale en janvier 2017. Direction les Pays-Bas et l’équipe de Zwolle où il jouera trois matchs en six mois avant d’être libéré dès le mercato estival. Après une nouvelle expérience ratée en D3 espagnole, l’ex-grand espoir parisien a finalement échoué en Roumanie au FC Botosani. En surpoids à son arrivée là-bas en juillet 2018, l’attaquant a même fait une belle frayeur au propriétaire de l’équipe.

"Son agent nous disait qu’il avait récemment joué au PSG mais comme il y a plein d’arnaques on a eu peur, a confié Valeriu Iftime, toujours pour la BBC. Est-ce que c’était vraiment le Ongenda que l’on avait vu à Paris? Il ne ressemblait pas à un joueur de foot. Il avait des kilos en trop. On a eu peur d’avoir recruté son frère."

"Un rêve" de retourner au PSG

L’attaquant s’est refait la cerise en D1 roumaine pendant dix-huit mois et a même pu signer au Chievo Vérone, alors en Serie B, en janvier 2020. Finalement pas conservé par le club transalpin lors du dernier mercato estival, Hervin Ongenda est retourné au FC Botosani où il reste un titulaire indiscutable cette saison. Mais il ne perd pas de vue son envie de briller au top niveau, et pourquoi en revenant un jour à Paris.

"Je ne sais pas si je peux retourner au PSG, mais c’est un rêve pour moi, a conclu Hervin Ongenda. Mes sentiments pour Paris sont forts. Mais c’est mon objectif d’atteindre à nouveau le plus haut niveau. Je sais que je peux le faire. J’espère faire un grand pas en avant à la fin de cette saison." En attendant peut-être un jour de retrouver la Ligue 1, voire son club formateur, c’est devant sa télé que le buteur de 25 ans suivra les exploits du PSG en Ligue des champions.

JGL