RMC Sport

PSG: Diallo et Gueye autorisés à rejoindre le Sénégal

Abdou Diallo et Idrissa Gueye ont profité des dérogations accordées par le gouvernement pour emprunter un avion mis à leur disposition et ainsi rejoindre leur sélection sénégalaise, que le défenseur polyvalent découvrira à cette occasion.

Le Paris Saint-Germain n’avait pas communiqué sur un éventuel empêchement, mais nous sommes toutefois en mesure de confirmer que les Sénégalais Idrissa Gueye et Abdou Diallo, qui va honorer sa première sélection, seront bien autorisés à rejoindre leur équipe nationale dans la journée, à l’occasion de la trêve. Les deux joueurs du PSG, excellents face à Lyon (4-2) dimanche soir, vont profiter des dérogations données par le gouvernement pour participer aux matchs de leur sélection, qu’ils rejoindront ce lundi. Mathyas Randriamamy a également intégré le groupe de Madagascar, tandis que Danilo Pereira en a fait de même avec le Portugal.

Diallo va honorer sa première convocation

Passé par toutes les équipes jeunes de l’équipe de France, Abdou Diallo a fini par se laisser séduire par le discours du sélectionneur Aliou Cissé, renonçant ainsi à jouer sous le maillot siglé du coq, alors qu’il avait porté le brassard de capitaine chez les Espoirs. Abdou Diallo s’apprête donc à découvrir sa nouvelle sélection avec son coéquipier en club Idrissa Gueye, pour les matchs de qualification pour la Coupe d’Afrique des nations, face au Congo et à l’Eswatini. La Fédération sénégalaise a répondu favorablement aux exigences posées par le gouvernement en France et la FIFA, notamment d’affréter un vol privé pour les joueurs retenus en sélection.

Les footballeurs internationaux amenés à évoluer fin mars hors de l'Union européenne, que les clubs français souhaitaient retenir en raison d'une septaine à leur retour, disposeront d'une dérogation s'ils respectent une bulle sanitaire, a annoncé samedi le ministère des Sports face à une polémique grandissante. De nombreux sélectionneurs, notamment en Afrique, s'étaient émus du refus des clubs de libérer certains footballeurs, surtout que les joueurs de l'équipe de France, eux, avaient obtenu une dérogation pour être exemptés de septaine, malgré des déplacements prévus au Kazakhstan et en Bosnie, en qualifications pour le Mondial 2022.

QM avec LT