RMC Sport

PSG : la mère de Rabiot réclame un transfert

-

- - AFP

Véronique Rabiot, la mère et agent d’Adrien Rabiot, révèle avoir demandé le départ de son fils cet été. Elle estime que le milieu de terrain de 20 ans n’aura pas assez de temps de jeu au PSG et en profite pour tacler Olivier Létang, le directeur sportif adjoint.

La relation entre Adrien Rabiot et le PSG est décidément bien mouvementée. Dans une interview accordée au site Canal Supporters, la mère du milieu de terrain de 20 ans, qui est également son agent, réclame son départ cet été. « Adrien aime le PSG, c’est son club de cœur. Il aimerait y faire carrière. Mais ce n’est pas possible, explique Véronique Rabiot. Il lui faudrait 35 matchs pleins par saison pour poursuivre sa progression. Adrien ne les aura pas la saison prochaine. Comme il ne peut pas se faire sa place, il est préférable qu’il parte. Adrien est heureux quand il porte les couleurs du PSG. Ce n’est pas partir pour partir. C’est partir pour jouer (…) S'il ne peut pas jouer au PSG, alors son choix se porte sur la Premier League (...) Je demande depuis le 18 février un rendez-vous au président Al-Khelaïfi. C’est le silence total en réponse. Aussi, lors de mon entretien avec Olivier Létang (le directeur sportif adjoint), je lui ai dit que je demandais un transfert. »

Après avoir été mis au placard en début de saison dernière, Rabiot a finalement prolongé son contrat avec le PSG jusqu’en 2019. D’après le Parisien-Aujourd’hui en France, les triples champions de France en titre n’ont pas l’intention de vendre leur jeune joueur. Mais la mère de l’international Espoirs, qui évoque aussi « un élément confidentiel qui pèse dans son choix de partir », estime que la porte peut s’ouvrir. « Le PSG a besoin de trésorerie. Une vente d’Adrien peut permettre aussi de recruter », assure-t-elle, avant de glisser un tacle à Olivier Létang : « Que je regrette le départ de Leonardo ! Il faudrait un ancien footballeur de haut niveau en tant que directeur sportif. Quelqu’un qui sait écouter et comprendre les joueurs ».

« Est-ce que ça arrange le club de descendre Adrien ? »

Une pique qui fait suite à l’épisode de la finale de la Coupe de France face à Auxerre (1-0, le 30 mai), quand Rabiot avait été écarté après avoir manqué le départ du bus au Parc des Princes la veille. « Je ne veux pas que les supporters aient une fausse image d’Adrien, jure sa mère. Le Parisien écrit : ‘‘Rabiot prévient : si le bus ne l’attend pas, il rentre chez lui et on le reverra plus’’. Un chantage ? Faux ! Comment le journaliste a-t-il eu cette version ? Je n’ai parlé qu’à une personne : Olivier Létang. Je lui ai donné des explications. Et je retrouve une version déformée dans la presse. Il a été mon unique interlocuteur. Cette conversation aurait dû rester totalement confidentielle (…) D’où vient cette version déformée ? Est-ce que ça arrange le club de descendre Adrien parce qu’on a demandé un transfert ? »

https://twitter.com/AlexJaquin Alexandre Jaquin Rédacteur