RMC Sport

PSG: la sanction pour Rabiot après son like sur Instagram

INFO RMC SPORT. Adrien Rabiot connait le verdict du PSG dans l'affaire de son like d'une vidéo de Patrice Evra après la défaite contre Manchester United. Le joueur parisien n'est pas licencié, seulement mis à pied six jours. Une sanction déjà accomplie.

Après son entretien préalable avec Jean-Claude Blanc et Antero Henrique le 27 mars, Adrien Rabiot a été prévenu de la sanction que lui infligent les dirigeants du PSG dans une lettre du club datée du 3 avril.

Dans cette lettre, le club n’évoque que le fameux like de la vidéo de Patrice Evra sur Instagram mais ne parle pas de sa sortie en boîte le soir de l’élimination. Le club écrit que "ce like a causé un trouble caractérisé au sein du club compte tenu notamment de la répercussion médiatique qui s’en est suivie mais surtout des graves incidents qui se sont déroulés lors de l’entrainement au Parc des Princes le dimanche 10 mars avec les supporters qui vous ont clairement mis en cause." 

Les dirigeants poursuivent : "Vous êtes obligés à un devoir de loyauté et de réserve… C'est d’autant plus intolérable que cela a nui à la cohésion et à la sérénité de l’équipe à laquelle vous appartenez."

Pas de licenciement

Plus loin, les dirigeants du PSG expliquent au joueur qu’ils lui infligent une mise à pied disciplinaire d’une durée de 6 jours avec retenue de l’intégralité de son salaire. Le club explique que cette période de 6 jours correspond à celle qui va du 15 au 20 mars, durant à laquelle il était mis à pied à titre conservatoire. En clair : sa mise à pied conservatoire se transforme en mise à pied disciplinaire.

En fin de lettre, le club écrit qu’il n’a pas l’impression qu'Adrien Rabiot, lors de l’entretien, ait réalisé la gravité de ses actes mais qu’il est attendu à l’entrainement dès la prochaine séance d’entrainement dans la semaine du 8 au 14 avril.

Le PSG jouant face à Strasbourg dimanche, les joueurs seront peut-être off lundi 8 avril. Mais Adrien Rabiot fera donc bien son retour au Camp des Loges la semaine prochaine avec ses coéquipiers.

Le clan Rabiot peut maintenant contester cette sanction, pour notamment récupérer ses 6 jours de salaire retenus, et saisir la commission juridique de la LFP. Ce qui, à cette heure, n’a pas encore été fait.

Loic Briley