RMC Sport

PSG: Le Graët s'interroge sur l'hygiène de vie de Neymar

Dans un entretien accordé à Infosport+, Noël Le Graët a donné son avis sur Neymar. S'il le voit comme un joueur "admirable", le patron de la FFF regrette les nombreuses blessures de l'attaquant parisien.

Il n’est pas encore pleinement convaincu. Dans un entretien à Infosport+, Noël Le Graët a donné son avis sur Neymar. Questionné sur les rumeurs qui entourent l’avenir de l’attaquant parisien, le président de la Fédération française de football a d’abord expliqué que le "le joueur est admirable", avant de livrer une analyse bien plus nuancée. Il s’interroge notamment sur l’hygiène de vie du Brésilien, actuellement blessé à la cheville droite.

"Je ne voudrais pas être critique sans le savoir"

"Quand on le regarde jouer, vous avez du plaisir. Ceci dit, il n’a pas été présent dans les grandes compétitions: souvent blessé, souvent absent, pas là pour les grands rendez-vous de la Ligue des champions, souvent absent avec son équipe du Brésil... Il a quand même quelque chose, il doit faire attention, sûrement - je ne le connais pas suffisamment pour le critiquer - mais peut-être à son hygiène de vie mais attention, je mets un grand peut-être devant. Je ne voudrais pas être critique sans le savoir", a souligné Le Graët.

Le Graët voit en lui un joueur "fragile"

A ses yeux, Neymar reste un joueur "fragile". "J’ai l’impression qu’il est blessé un peu souvent, malgré lui, je crois. C’est un technicien extraordinaire, il a quand même fait les beaux jours économiques du PSG sur le marketing, mais ce n’est pas suffisant", a-t-il lâché. Au-delà du cas Neymar, c’est le PSG que Le Graët n’a pas épargné dans une interview donnée à RMC Sport mercredi. Il a regretté les résultats des clubs français en Ligue des champions, et particulièrement ceux du club de la capitale. "Il faut que nos clubs gagnent plus, dont le PSG. Il faut peut-être échapper aux huitièmes de finale de temps en temps, ce serait mieux. Ce serait plus facile. Au nombre de points, on est ric-rac." La France a terminé la saison à la 5e place au coefficient UEFA (58,498 points), derrière l'Allemagne (71,927 points) et devant la Russie (50,549 points).

RR