RMC Sport

PSG: "Le penaltygate? Il y a eu un problème avec Neymar", admet Cavani

Edinson Cavani s'est confié ce mercredi dans Team Duga à l'antenne de RMC sur son mécontentement provoqué par le penaltygate il y a huit mois lors de ce fameux PSG-OL (2-0). L'attaquant uruguayen précise comment et à quelle condition il a accepté de laisser les penalties suivants à Neymar.

Il est 22h36 ce dimanche 17 septembre 2017 lors de PSG-OL (2-0), sixième journée de Ligue 1. Le vernis du PSG, appliqué soigneusement durant un mercato pharaonique, va craquer pour la première fois. Alors que l’arbitre vient de siffler penalty en faveur des Parisiens, Neymar, tout fraîchement débarqué du Barça, tente de chiper le cuir à Edinson Cavani, habitué à les frapper depuis le départ de Zlatan Ibrahimovic, un an plus tôt. L’attaquant uruguayen s’impose devant le Brésilien mais échoue face à Anthony Lopes.

"Je suis le premier à vouloir qu'il gagne des distinctions personnelles"

Après Neymar, qui évoquait en avril sur TV Globo "un peu de friction" et une explication trois jours plus tard, c’est au tour d’Edinson Cavani de s’exprimer ce mercredi dans Team Duga sur ce penaltygate: "C’est vrai qu’il y a eu un problème à ce moment-là avec Neymar. On a parlé ensemble. Je lui ai dit que j’étais le premier à vouloir qu’il gagne des distinctions personnelles. Mais à condition qu’il mette d’abord les objectifs du groupe."

"Je suis un travailleur du foot, je ne suis pas une star, poursuit Cavani. Si j’ai des coéquipiers qui peuvent gagner des récompenses personnelles, je vais faire le maximum mais il faut toujours mettre les objectifs de l’équipe avant."

A lire aussi >> PSG. Cavani: "Pour gagner la Ligue des champions, il faut qu’on soit une famille"

"On s'est compris"

La décision du club de laisser le Brésilien frapper les penalties a ensuite été acceptée par Cavani, arrivé de Naples en 2013: "Doucement, on s’est compris. Les responsables de l’équipe ont pris une décision et j’ai respecté cette décision."

Une décision qui a mécontenté le public du Parc des Princes, comme en ont témoigné les sifflets lors des penalties suivants tentés par Neymar. "Les sifflets du public, ce n’est pas bon pour lui, réagit Cavani. Je me suis mis à sa place. Cela ne m’a pas fait plaisir, sincèrement."

Pour écouter RMC en direct, c'est par ici.

Et pour réécouter l'émission en podcast, c'est pas là.

Team Duga