RMC Sport

PSG: Mbappé joue-t-il vraiment dans un rôle de pivot cette saison?

Kylian Mbappé s’est dit plus libre en équipe de France dans une position à deux attaquants qu’au PSG où il devrait se contenter d’un jeu plus en pivot. Les chiffres confirment ce nouveau positionnement, sans trop altérer toutefois ses mouvements.

Kylian Mbappé a achevé la fenêtre internationale sur un goût de frustration avec plusieurs occasions gâchées lors de Danemark-France (2-0). Il a aussi retrouvé une partie de son sourire après un début de saison où il apparaît crispé avec le PSG. Il s’est ainsi réjoui de sa liberté face à l’Autriche (2-0) dans un schéma à deux attaquants qui tranche avec son nouveau rôle de pivot en club, avec Lionel Messi et Neymar en soutien.

"Je joue différemment, on me demande d’autre choses ici qu’on me demande en club, a-t-il déclaré. J’ai beaucoup plus de liberté ici. Le coach sait qu’il y a un numéro 9 comme Oliv' (Giroud, ndlr) qui occupe les défenses. Moi, je peux me balader, aller dans l’espace, demander les ballons. A Paris, c’est différent il n’y a pas ça, on me demande de faire le pivot, c’est différent."

Les stats confirment un positionnement plus central

Les statistiques d’Opta sur sa place en club lors des huit dernières saisons montrent en effet un positionnement plus central cette année. Mbappé a ainsi passé 24,56% de son temps dans l’axe de l’attaque depuis le début de saison. Un chiffre qu’il n’avait jamais atteint auparavant. Sous Mauricio Pochettino la saison dernière, l’ancien Monégasque n’y avait passé que 16,94% de son temps. Malgré ce rôle plus central, Mbappé resté un habitué du côté gauche (29,32%) mais moins que la saison dernière (36,94%).

Le positionnement moyen de Mbappé lors de la saison 2021-2022
Le positionnement moyen de Mbappé lors de la saison 2021-2022 © Opta
Le positionnement de Kylian Mbappé en 2022-2023
Le positionnement de Kylian Mbappé en 2022-2023 © Opta

Une autre statistique illustre les nouvelles attentes de Christophe Galtier auprès de sa star. Mbappé les avaient lui-même détaillées après la victoire à la Juventus (2-1) en Ligue des champions en énumérant ses trois responsabilités. "Le coach veut vraiment que je sois à la fois un point d’appui, que je serve de profondeur mais aussi que je puisse venir jouer et que je serve de liens entre Léo (Messi) et Ney (Neymar). J’essaie de m’adapter du mieux que je peux à ce nouveau rôle et d’être décisif."

Les statistiques de Kylian Mbappé sur les huit dernières saisons
Les statistiques de Kylian Mbappé sur les huit dernières saisons © Opta

Toujours aussi buteur... mais toujours pas passeur

Son positionnement moyen en club montre que Mbappé n’a jamais autant décroché. Il navigue ainsi à 15,54% dans l’axe du terrain entre les deux surfaces quand il n’y passait que 8,89% de son temps la saison dernière où ses statistiques le montraient bien plus fidèle à son couloir gauche. Ce nouveau positionnement ne le pénalise pas pour autant à la finition. Avec dix buts en neuf matchs, il marque toutes les 77 minutes, son meilleur ratio en carrière. Il est en revanche beaucoup moins altruiste puisqu'il n'a distribué aucune passe décisive cette saison, ce qui le rend moins décisif au classement cumulé des passes et buts (toutes les 77 minutes cette saison, 67 la saison dernière.

Tuchel utilisait déjà Mbappé de la même manière

Il tente aussi toujours autant de dribbles (7/match) mais en réussit moins (40%, son 3e plus faible total en 8 ans). S’il s’est plaint d’avoir moins de liberté, sa nouvelle position ne le coupe pas du reste de l’équipe. Il reste dans les mêmes standards de ballons touchés (62/match contre 61 la saison dernière) et tente toujours autant (5 tirs par match). Si sa position a évolué par rapport à la saison dernière, elle n’est pas tout à fait nouvelle pour Mbappé, déjà utilisé d’une manière semblable lors de la saison 2018-2019 sous les ordres de Thomas Tuchel.

Le positionnement de Kylian Mbappé en 2018-2019
Le positionnement de Kylian Mbappé en 2018-2019 © Opta

L’attaquant avait une préférence pour le côté gauche (28,16%) mais jouait aussi beaucoup dans l’axe de l’attaque (24,47%) mais aussi dans le cœur du jeu (13,96%). Il évoluait aussi plus à droite (13,02%, contre 10,03% cette année). Mbappé, un pivot assez libre au PSG finalement.

NC avec Loïc Moreau