RMC Sport

PSG-Nantes: un "véritable exploit" pour Antoine Kombouaré

Nantes a battu le PSG au Parc des Princes (2-1), dimanche soir lors de la 29e journée de Ligue 1. Une victoire inattendue mais cruciale dans la course au maintien. En conférence de presse, Antoine Kombouaré a souligné l’exploit de ses joueurs et un résultat au-delà de leurs espérances.

La 29e journée de Ligue s’est terminée par une énorme surprise dimanche soir, au Parc des Princes: Nantes a battu le PSG (2-1). "C’est un véritable exploit", a salué Antoine Kombouaré, l’entraîneur des Canaris, en conférence de presse après la rencontre. Avant-derniers de Ligue 1 et forcément en manque de confiance, les Nantais avaient des raisons de craindre ce déplacement à Paris, alors lancé dans le sprint final vers le titre de champion de France.

"Se révolter et ne pas accepter la défaite"

Menés 1-0 à la pause après un but de Julian Draxler une poignée de minutes plus tôt (42e), les Nantais n’ont pas baissé les bras. "Souvent, quand vous êtes menés au score, vous lâchez, vous abandonnez. Nous, le staff, on passe notre temps à booster les joueurs, c’est notre boulot. Mais quand vous êtes acteurs, sur le terrain, c’est très compliqué. Nous, on a fait le boulot qu’on avait à faire, mais ce sont les joueurs qui se sont dits qu’il fallait se révolter, ne pas accepter la défaite, qu’il y avait peut-être un moyen d’égaliser et de repartir avec un point", a développé Antoine Kombouaré.

Randal Kolo Muani, auteur d’un grand match, égalisera d’une frappe puissante au point de penalty (59e). L’attaquant a profité d’une passe mal-assurée de Kylian Mbappé pour remettre son équipe dans le match. Il sera à nouveau à l’œuvre dix minutes plus tard, pour servir Moses Simon qui n’a plus eu qu’à pousser le ballon au fond des filets (71e). Nantes mène alors 2-1. Les Canaris ont ensuite dû se montrer solide en défense pour ne pas craquer pendant les sept longues minutes de temps additionnel. "Au final, c’est au-delà de nos espérances", a résumé Antoine Kombouaré. Le FC Nantes n’avait plus gagné au Parc des Princes depuis 1997.

"De la force mentale et de la qualité de jeu"

"Il y a de la force mentale, mais il y a surtout de la qualité de jeu, car on a marqué deux buts dans le jeu. Je suis hyper content, hyper fier de la performance de mes joueurs", se réjouissait encore Kombouaré. Grâce à cette victoire, les Nantais sont 18es, devant Nîmes et Dijon, et sont désormais barragistes. L’opération maintien est-elle en marche? Les Canaris veulent y croire. Ils devront confirmer dimanche prochain lors de la réception de Lorient (15 heures).

LL