RMC Sport

PSG-OL: Pochettino assume d’avoir sorti Messi, même si ça ne lui a pas plu

Remplacé avant la fin de la rencontre entre le PSG et l’OL dimanche (2-1), Lionel Messi n’a pas caché son incompréhension face à son entraineur Mauricio Pochettino. Ce dernier a assumé son choix tactique.

Un rapide coup d’œil au classement de la Ligue 1 pourrait laisser croire que tout va bien au PSG. Ce dimanche, le club de la capitale a remporté sa sixième victoire en autant de matchs de Ligue 1 cette saison, en s’imposant au bout du temps réglementaire face à l’OL (2-1). Mais l'incompréhension de Lionel Messi à sa sortie, face à son entraineur Mauricio Pochettino, a laissé planer le doute sur l'ambiance dans le vestiaire. En conférence de presse, ce dernier a assumé son choix.

"Je pense que tout le monde sait qu’on a beaucoup de très bons joueurs, avec un effectif de 35 personnes, a expliqué le technicien argentin en conférence de presse. On doit faire des choix, dans le groupe puis dans le match, en pensant au meilleur pour l’équipe et pour chaque joueur. Parfois, les décisions sont positives ou non, mais c’est pour ça qu’on est entraineur et debout à côté du banc de touche, pour prendre des décisions. Ça peut plaire ou non."

Pochettino: "Je lui ai demandé comment il allait"

Visiblement, ça n’a pas plu à Messi. Sorti du terrain à la 76e minute, alors que les deux équipes étaient encore à égalité, la recrue star du PSG a quitté la pelouse tête baissée, en esquivant à moitié la main tendue de Pochettino et en préférant lui adresser quelques mots. Un geste curieux qui a fait s’interroger les médias argentins et espagnols, mais que l’entraineur a justifié par des raisons sportives et physiques, "la Pulga" sortant d’une éreintante trêve internationale avec l’Argentine.

À en croire Pochettino, il n’y aurait en tous cas pas de tensions entre lui et son joueur. "Je lui ai demandé comment il allait, il m'a dit qu'il allait bien, sans problème", a affirmé l’ancien coach de Tottenham, toujours en conférence de presse. Indirectement, son coaching s’est avéré gagnant: c’est l’un des entrés en jeu, Mauro Icardi, qui a délivré le PSG au bout du temps additionnel en inscrivant le but la victoire. Sans forcément convaincre.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport