RMC Sport

PSG: quelles options pour la gestion du dossier Navas-Donnarumma la saison prochaine?

Après la victoire du PSG à Angers ce mercredi soir, Mauricio Pochettino a annoncé que la gestion de la cohabitation entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma allait être différente la saison prochaine.Le coach parisien annonce du changement, mais, concrètement, quelles sont les options qui se proposent aux dirigeants du club de la capitale?

Au cœur de la nuit angevine, alors que le PSG n’a pas pu être sacré officiellement champion de France, Mauricio Pochettino a trouvé un autre moyen d’alimenter les débats. Si les observateurs du club de la capitale pouvaient craindre des semaines bien ternes du côté du Camp des Loges, le titre de Ligue 1 n’étant plus qu’une question de temps, le feuilleton qui aura animé toute la saison parisienne a connu un nouveau rebondissement dans la salle de presse du stade Raymond-Kopa, où le coach argentin a annoncé du changement dans la concurrence entre Keylor Navas et Gianluigi Donnarumma.

"La saison a été ce qu’elle a été et aucun autre club au monde ne vit la même situation avec ses gardiens. La cohabitation et la concurrence ont été bonnes. Mais l’avenir sera différent, la gestion sera différente", a lancé Pochettino devant les journalistes, en réaction à la sortie, quelques minutes plus tôt, de Keylor Navas sur son avenir à Paris. Au terme d’une saison où la question de la cohabitation entre les deux gardiens a été centrale, cette sortie du technicien argentin n’a rien d’anecdotique, même si ce dernier, annoncé sur le départ à la fin de la saison, pourrait bien ne même plus avoir à traiter ce doossier d’ici quelques semaines. Alors, concrètement, quelles sont les options qui se proposent aux dirigeants parisiens?

Une hiérarchie clairement établie

Si le poste de gardien était scruté à chaque annonce de composition d’équipe, c’est parce que Pochettino et son staff n’ont jamais établi une hiérarchie claire et lisible. Tout au long de la saison, le coach parisien n'avait qu’un seul credo: faire en sorte que ses deux portiers aient du temps de jeu et ne restent pas assis sur le banc plus de trois matchs de suite. Pour le reste, l’Argentin a semblé être dans une sorte d’improvisation.

Alors que Navas et Donnarumma étaient titularisés chacun leur tour en phase de groupes de Ligue des champions, cette alternance s’est brutalement interrompue en phase finale, puisque c’est le portier italien qui a gardé les cages parisiennes lors des deux rencontres contre le Real Madrid en 8e de finale, et ce alors que le Costaricain a toujours brillé sur la scène européenne. Pour la saison prochaine, avoir un gardien dédié entièrement à la Coupe d’Europe et un autre à la Ligue 1 peut être une solution dans le cadre du changement promis par Pochettino.

Un départ de l’un des deux gardiens

Ce qui semble sûr et certain, c’est qu’aucun des deux portiers ne pourrait accepter une place de numéro deux. À 23 ans, Donnarumma vient d’être élu successivement meilleur joueur de l’Euro 2021 et meilleur gardien du monde, donc le voir cirer le banc toute une saison est hautement improbable. Keylor Navas, âgé de 35 ans, est lui plus proche de la fin de sa carrière que du début, mais l’ancien portier du Real Madrid a encore faim. "Bien sûr, je veux toujours jouer tous les matchs, si la situation reste comme cette année, ce sera compliqué", a encore clamé le Costaricain au micro de Canal+ ce mercredi, histoire de bien insister sur le fait qu’il n’était pas encore prêt à endosser le rôle de doublure.

Avec ce constat, l’une des solutions qui s'offrent aux dirigeants parisiens pour mettre fin à cette cohabitation délicate est de se séparer de l’un des deux hommes. Donnarumma, arrivé libre l’été dernier, est engagé avec Paris jusqu’en juin 2026, tandis que le bail de Navas dans la capitale se termine à la fin de l’exercice 2023-2024. On imagine mal Paris se séparer définitivement du gardien italien seulement un an après l’avoir engagé gratuitement, d’autant que ce recrutement, au regard de la jeunesse de l’ancien Milanais, s'inscrit plus dans la construction d’un projet à moyen ou long terme. Le PSG peut-il envisager de le prêter une saison? C’est une option qui avait été évoquée par de nombreux observateurs l’été dernier, pour la suite que l’on connaît.

L’autre option est un départ de Navas, acheté 15 millions d’euro au Real Madrid à l’été 2019. Malgré son âge, le Costaricain garde une belle côte sur le marché des transferts et le PSG n’aura aucun mal à lui trouver une porte de sortie s’il souhaite s’en séparer. Sauf que Navas, lui, ne semble pas vraiment décidé à quitter la capitale dans les prochains mois. "Ma famille est heureuse à Paris, je suis content ici", a balayé le gardien au micro de Canal+ après la victoire contre Angers. Le casse-tête est donc loin d’être fini pour le staff parisien.

Félix Gabory