RMC Sport

PSG-Toulouse : il y a deux ans, Neymar signait des débuts de rêve au Parc des Princes

Désireux de quitter le club parisien, Neymar est encore absent du groupe parisien qui accueille Toulouse dimanche lors de la troisième journée de Ligue 1. En deux ans, le contraste est spectaculaire. Car en août 2017, pour sa première sous le maillot du PSG au Parc des Princes, face à... Toulouse, le Brésilien offrait un récital à des supporters conquis.

Comme attendu, bien qu’il soit apte physiquement, Neymar n’est pas dans le groupe des 19 joueurs convoqués par Thomas Tuchel pour relancer le PSG ce dimanche face à Toulouse (troisième journée, coup d’envoi à 21 heures), une semaine après la défaite concédée à Rennes. Le numéro 10 parisien veut toujours s'en aller, du côté du Barça surtout, mais les pourparlers entre dirigeants de chaque partie n’avancent pas vraiment.

La rencontre face aux Toulousains sera peut-être l’occasion d’une nouvelle manifestation de la fracture entre le Brésilien et les supporters parisiens, exaspérés par les velléités de départ du joueur et ses propos sur la remontada de 2017. Face à Nîmes le 11 août (3-0), plusieurs fans avaient insulté Neymar. Une ambiance loin, très loin de celle d’un autre PSG-Toulouse disputé il y a deux ans…

Un premier but célébré avec le charo, en clin d’œil à Blaise Matuidi

20 août 2017, déjà pour la troisième journée de Ligue 1: deux semaines et demi après son arrivée retentissante en provenance du FC Barcelone pour 222 millions d’euros, et une semaine après son premier match et son premier but en Ligue 1 sur la pelouse de Guingamp (3-0), Neymar joue son premier match avec le PSG au Parc des Princes, face au TFC. Il est titulaire en attaque avec Edinson Cavani et Angel Di Maria. Kylian Mbappé, lui, est encore un joueur monégasque à ce moment-là.

La soirée débute pourtant mal avec l’ouverture du score de Max-Alain Gradel (18e). Piqués au vif, les Parisiens réagissent avec Neymar à la baguette. Le Brésilien talonne pour Adrien Rabiot qui frappe: Alban Lafont repousse, mais Neymar a suivi et égalise (31e). L’attaquant célèbre sa première réalisation au Parc avec la danse du charo, en hommage à Blaise Matuidi, fraîchement transféré à la Juventus et qui a fait ses adieux aux supporters avant le coup d’envoi.

Neymar buteur et Neymar passeur dans la foulée : l’ex-Blaugrana signe un une-deux avec Adrien Rabiot, et le milieu de terrain donne l’avantage au PSG d’une frappe des 25 mètres (35e).

Le Parc chante le nom de la nouvelle star Neymar

Le show du Brésilien reprend en seconde période, malgré l’expulsion de Marco Verratti à la 69e. Neymar, dans la surface, efface Andy Delort. Le Toulousain fauche alors le Parisien et M. Amaury Delerue désigne le point de penalty. L’habituel tireur, Edinson Cavani, se charge de le transformer (75e). Quelques semaines plus tard, le "penaltygate" opposant le Ney à l'Uruguayen éclatera…

Toulouse n’abdique pas encore. Corentin Jean frappe un corner et Christopher Jullien place sa tête. Thiago Silva la dévie légèrement et le ballon termine au fond des filets (78e). Mais Paris remet les gaz et Javier Pastore enroule une frappe splendide, droit dans la lucarne de Lafont (82e).

Et Neymar, alors? Le spectacle se termine en apothéose. La recrue frappe vite un corner de l’extérieur du pied et Layvin Kurzawa marque d’un ciseau retourné (84e). Le final est aussi beau: Neymar slalome au milieu de trois Toulousains, garde le cuir collé à la chaussure et marque une dernière fois (90e). Le Parc est en feu.

Ça fait 6-2 pour Paris, avec un doublé, une passe décisive et un penalty provoqué pour la nouvelle star. Le Parc des Princes chante le nom du Brésilien. C’est le temps des espoirs et des promesses. Un temps que semble bien dépassé aujourd’hui…

N.B