RMC Sport

Rennes: Genesio consulte attentivement les notes d’après-match

Dans un sujet consacré sur les notes accordées aux joueurs par Ouest-France, Bruno Genesio confirme les consulter attentivement, sans en faire une obsession mais pour se faire une idée du ressenti des journalistes.

Bruno Genesio ne se jette pas dessus dès le coup de sifflet final. Mais l’entraîneur du Stade Rennais confie être attentif aux notes attribuées par la presse après les matchs. Il l’explique dans un sujet de Ouest-France consacré aux évaluations des joueurs.

Il a déjà discuté de ses notes avec des journalistes

"Ce n’est pas la première chose que je regarde mais je les lis, confie-t-il. On reçoit chaque jour une revue de presse. Je ne suis pas accro au point de les lire quand elles sont mises en ligne, j’ai autre chose à faire. Mais le lendemain, dans les journaux, oui. Les retours sur un match m’intéressent, ce qui se dit m’intéresse, et les notes en font partie. Elles sont liées au papier qui relate la rencontre."

Il assure ne jamais avoir ressenti de "colère" en les lisant mais se souvient avoir déjà échangé avec un journaliste pour comprendre sa note. "Une fois ou deux, oui, j’ai eu cette discussion-là, explique-t-il. C’était surtout pour m’informer, savoir comment vous (les journalistes, ndlr) notiez, quels étaient vos critères. Un joueur qui marque un but a-t-il nécessairement une note plus élevée? Un joueur qui fait une connerie, vous faites comment: un point de moins, deux? Comme à l’école quand on fait une dictée? Mais je n’ai pas le souvenir d’avoir eu une discussion pour dire à l’un d’entre vous qu’il aurait dû mettre plus ou moins à un joueur, non."

Il se souvient d’une faible note (3) adressée par le journal L’Equipe après un match contre Reims. "Je me serais même mis 2, voire 1, rigole-t-il. Comme quoi, le journaliste m’avait plutôt bien noté!"

NC