RMC Sport

Rennes-Reims: le discours très cash de Genesio, qui a "limite honte"

Dans le ventre mou du classement de Ligue 1 après sa défaite ce dimanche face à Reims (0-2), Rennes prépare au plus mal son entrée en lice en Europa Conference League jeudi. Bruno Genesio sonne la fin de la récré en conférence de presse.

Le visage fermé, la mine des mauvais jours, Bruno Genesio n'était pas content en conférence de presse ce dimanche, après la défaite du Stade Rennais à domicile contre Reims (2-0), dans le cadre de la cinquième journée de Ligue 1. Outre le résultat - qui marque le deuxième revers d'affilée pour les Bretons - le technicien tacle l'attitude de ses joueurs.

"Je ne sais pas pourquoi on a abordé le match avec une telle fébrilité. Très mauvais techniquement, dans tous nos choix, dans nos passes. On a perdu énormément de ballons sur la première période. Après il y a des attitudes que je n'ai pas appréciées parce qu'on a très vite lâché, regrette Genesio devant la presse. On a attendu que la fin du match arrive en subissant énormément. C'est plus ça qui m'inquiète. On a le droit de perdre des matchs mais pas en montrant... ce qu'on n'a justement pas montré. On n'a rien vu défensivement, on n'a rien vu offensivement, on s'est créé très peu d'occasions. On n'a pas vu de dédoublements, de changements de rythme... on n'a pas vu grand-chose."

"On règlera ça entre nous demain"

Très cash, l'ancien coach de l'OL a une pensée pour le public du Roazhon Park, avant la réception de Tottenham jeudi en Europa Conference League (à suivre sur RMC Sport): "Je suis très, très déçu, j'ai limite honte vis-à-vis de notre public, qui était venu une fois encore en nombre, sachant qu'il y a un autre match jeudi. Je sais le sacrifice que ça peut représenter pour eux de payer deux fois pour venir voir deux matchs à domicile. On va digérer ça et on règlera ça entre nous demain."

Genesio assume sa part de responsabilité

Bruno Genesio, qui assume sa part de responsabilité, peine à comprendre la différence d'attitude de ses joueurs entre l'entraînement et le terrain. "Oui, même s'il y a des choses que je ressens. Si cette semaine j'ai un peu rué dans les brancards, c'est qu'il y a un ressenti depuis quelque temps mais je ne pensais par qu'on puisse descendre en-dessous d'un certain niveau. A priori, je n'ai pas été écouté. Je ferai autrement. On est tous responsables, moi le premier puisque c'est moi qui fais les choses, l'équipe, le plan de jeu. On va trouver les solutions pour afficher un autre visage."

A la question "avez-vous été lâché par vos joueurs?", Bruno Genesio répond: "Il faudra leur demander, ce n'est pas à moi de répondre. Je n'ai pas ce sentiment, j'ai juste vu qu'on n'avait pas joué en équipe." Pas le temps de trop cogiter, c'est Tottenham qui s'annonce jeudi en Europa Conference League.

>>> abonnez-vous à RMC Sport pour ne pas rater les affiches de l'Europa Conference League avec le Stade Rennais

A.Bo avec A.Valadon à Rennes