RMC Sport

Riolo : "Le retour des « gros »"

-

- - -

Retour sur la 12e journée de Ligue 1.

L’OL, Sainté et Monaco ayant gagné et étant désormais invités dans le haut du classement, à Nantes, l’OM devait dire à quel monde il souhaitait appartenir cette saison. Je m’attendais à plus d’enthousiasme de la part des Nantais, au moins de début de rencontre. Mais de la première période, on ne peut rien retenir. On constate juste que Cabella s’installe en 10 et que Rekik revient en charnière centrale. Il a peut-être plus souvent déçu que le contraire depuis le mois d’août, mais sur certaines actions, je vois un potentiel pas si mal. Il faudrait certainement lui donner un peu plus de confiance. Il faudrait aussi trouver une bonne fois pour toute une charnière et la laisser en place. Dans cette première période, je note une fois de plus qu’Alessandrini se prend vraiment pour un autre.

Ça se débloque dès la reprise. Une récupération haute de l’OM, une frappe de loin de Nkoudou. 1-0. Le choix de Michel d’en faire un titulaire est validé. Der Zakarian fait les changements offensifs qui s’imposent, mais le jeu nantais est toujours aussi pauvre. Au micro pendant le match, les Nantais s’expriment. Leur analyse de la rencontre est dingue. Ils jouent le match, mais le comprennent-ils ? Sur la fin, il était temps, Nantes tente de mettre le feu. Mais avec un petit Bic, on ne va pas loin. L’OM s’accroche à ce précieux succès.

Ça devait arriver, mais franchement je pensais que ça viendrait un peu plus tard : l’OL est 2e derrière le PSG. Je pensais que c’est en s’améliorant, en retrouvant du jeu, des hommes en forme que ça viendrait. Eh bien non, l’OL n’a même pas eu besoin de ça. Au terme d’un nouveau match pénible à Troyes (0-1), disputé qui plus est en grande partie à 11 contre 10, Lyon a difficilement battu une équipe « victime ». Lopes, meilleur Lyonnais, ça en dit long non ? Lacazette, c’est inconstant. Combien de bons matches de Valbuena depuis qu’il est arrivé ? En revanche, Darder, ça se confirme, c’est mieux. Derrière, à côté de Gonalons, Yanga-Mbiwa a été plutôt bien. Je vais donc continuer d’insister, la défense centrale de l’OL, c’est Gonalons + 1. Lyon a besoin de Gonalons, c’est certain, mais le milieu de terrain de l’OL peut se passer de lui.

Avec le même nombre de points, Saint-Etienne réalise un très bon début de saison. 3-0 net devant Reims, les Verts repartent. Le match du Parc était bien une simple visite rendue aux Parisiens. On laisse filer, on oublie et on repart. Je ne valide pas le calcul, je le constate. Chacun en pense ce qu’il veut. Après tout, on s’ennuie moins que la saison passée en regardant Sainté. Eysseric-Beric, c’est pas dingue, mais ça joue au ballon, c’est agréable. Bref, on voit plus de buts, on reste dans le haut du classement, et on est en vie en Ligue Europa. On a vu pire bilan, non ?

Dans le haut du classement, Monaco y arrive, doucement. C’est juste efficace, comptable. Pour le spectacle, on attendra la 2e partie de saison, peut-être. Pour l’instant Jardim relève l’équipe. Ça ressemble beaucoup à l’année dernière. Là, face à Angers, il s’agissait d’écarter un importun. Un mec qui claque du champagne dans le carré VIP depuis cet été sans avoir été invité. Ça s’est fait sans éclat. Merci monsieur, veuillez quitter notre établissement. Subasic, Carvalho, Raggi, Toulalan, Moutinho, autour de ses tauliers, Jardim avance. Monaco, c’était un peu comme les autres dans cette journée de L1. Ça gagne, mais c’est pas vraiment beau à voir.

Daniel Riolo Journaliste