RMC Sport

Strasbourg-OM: les Marseillais arrachent un succès précieux avec un bijou acrobatique de Dieng

Sans briller, l’OM a mis fin à la bonne passe de Strasbourg (2-0), avec un but somptueux de Bamba Dieng, pour se hisser à la deuxième place de Ligue 1, ce dimanche.

À domicile, le RC Strasbourg entendait poursuivre sa série d’invincibilité face à l’Olympique de Marseille, dans le cadre de la 18e journée de Ligue 1, ce dimanche après-midi. C’était sans compter le réveil des Phocéens: dans une rencontre assez terne, ils ont réussi à aller décrocher un succès précieux (0-2), grâce notamment à un bijou de Bamba Dieng, pour devenir les nouveaux dauphins du PSG.

La première mi-temps a globalement été celle que l’on pouvait attendre d’un dimanche après-midi au mois de décembre et malgré la ferveur des supporters de la Meinau, la rencontre a longtemps manqué de folie. Dès la 12e minute, Habib Diallo aurait pourtant pu la lancer sur de bonnes bases, mais son but de renard des surfaces a été annulé pour une position de hors-jeu au début de l’action.

Ciseau gagnant pour Dieng

Les Phocéens ont ensuite rétorqué par deux occasions de Bamba Dieng, dont une sur un superbe service de Dimitri Payet, mais sans grand danger pour les cages de Matz Sels. À la mi-temps, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sans avoir cadré le moindre tir (trois tentatives pour l’OM, une seule pour le RCS). Une statistique inhabituelle pour les Alsaciens, qui tournent à deux buts par match depuis le début de la saison.

Heureusement pour le public, la seconde période a démarré sur de bien meilleures intentions. Diallo puis Ludovic Ajorque ont allumé les premières mèches côté strasbourgeois, mais c’est finalement Dieng qui a illuminé le match par un geste de grande classe: un ciseau retourné à la conclusion d’un contre rondement mené, qui a donné l’avantage aux siens (0-1, 62e).

Caleta-Car à la conclusion

Pau Lopez s’est ensuite employé devant Ajorque (77e), pour maintenir les hommes de Jorge Sampaoli en tête, jusqu’à ce qu’ils parviennent à se mettre à l’abri. Sur un corner bien frappé par Payet, Duje Caleta-Car a rabattu victorieusement le ballon dans les filets (0-2, 82e). Les Strasbourgeois ont bien essayé de pousser en fin de match, mais il était trop tard pour sauver les meubles.

Cette précieuse victoire propulse l’OM sur le podium. Profitant du faux pas des Rennais face à Nice (1-2), les Marseillais leur ont même ravi la place de dauphin (32 points) pour un point, avec un match de retard. Pour Strasbourg, qui restait sur six matchs sans défaite, c’est un coup d’arrêt: les Alsaciens sont désormais 7es (26 points), à cinq points du podium.

Corentin Parbaud Journaliste RMC Sport