RMC Sport

Strasbourg-PSG: la Ligue justifie le report mais reste floue sur la date

Pas de match entre Strasbourg et le PSG ce samedi, la rencontre de la 28e journée de Ligue 1 ayant été reportée sur arrêté préfectoral en raison du coronavirus. Une décision que la Ligue de football professionnel a tenu à justifier. Pour Didier Quillot, le match ne pouvait pas se tenir, pas même à huis clos.

Pas de huis clos mais carrément un report, c'est ce qu'a acté la préfecture du Bas-Rhin ce vendredi soir concernant la rencontre entre Strasbourg et le PSG, en raison des risques de propagation du coronavirus. Prévu ce samedi, le match est reporté sans qu'une date ne soit pour l'heure fixée. 

Le club parisien, qui souhaitait jouer ce match à huis clos, aurait aimé être prévenu avant de faire le déplacement en Alsace. Contactée par RMC Sport, la Ligue de football professionnel tient à préciser que l’arrêté préfectoral est clair: le match ne pouvait se dérouler quelles que soient les conditions. L’arrêté a été reçu par la Ligue à 21h20 de la part de la préfecture du Bas-Rhin. 

"C'est la préfecture qui nous a envoyé un arrêté préfectoral, détaille Didier Quillot, directeur général exécutif de la Ligue, sur Canal+. La raison est simple: parmi le public attendu, 25% des billets étaient achetés par des supporters du Haut-Rhin. Leur arrêté est clair, le match ne peut se tenir en aucun cas."

Deux critères pour la date de report

Pour une date de report, il faudra attendre, en fonction de deux critères: le calendrier chargé du PSG, en course dans quatre compétitions, et l'évolution du virus. "On n'a pas d'idée de date de report, cela dépend du calendrier du PSG, qui est chargé, et l'évolution du risque sanitaire, justifie Didier Quillot. Notre objectif et notre stratégie, c'est que tous les matchs doivent avoir lieu et le championnat doit se finir le 23 mai, quelles soient les conditions, et on va reporter à la première date rendue disponible."

"On veut éviter la situation italienne où tous les matchs sont à huis clos et la situation suisse, où le match est gelé. Nous avons reçu le communiqué à 21h20. Je sais que les joueurs du PSG étaient arrivés à Strasbourg mais nous n'y pouvons rien", s'est désolé le représentant de la LFP. 

A.Bo