RMC Sport

Lens interdit de montée en Ligue 1 !

Gervais Martel

Gervais Martel - -

En raison de garanties financières insuffisantes, la Commission d’appel de la DNCG a confirmé l’interdiction d’accession en L1 du RC Lens. Le club nordiste va faire appel devant le CNOSF.

La Ligue 1 2014-2015 devrait se jouer sans Lens. Ce mardi, la Commission d’appel de la DNCG a confirmé l’interdiction d’accession en L1 du club nordiste, qui avait pourtant gagné le droit d’évoluer dans l’élite sur le terrain, avec une deuxième place en Ligue 2 la saison dernière. Après un premier refus de la DNCG, l’appel du RCL n’a donc pas porté ses fruits.

Le « gendarme » financier du football français, chargé de garantir la pérennité économique des clubs, estime que les garanties financières apportées par Gervais Martel, le président du club, sont insuffisantes. Lors du premier passage des dirigeants lensois devant la DNCG, il manquait alors au club 10 millions d’euros, sur un budget total estimé à 48 millions. Ces 10 millions devaient venir de l’actionnaire principal, le milliardaire azéri Hafiz Mammadov, mais des problèmes de codes bancaires ont apparemment retardé l’opération.

Sochaux pourrait en profiter

Le Racing Club de Lens peut encore faire appel de cette décision auprès du Comité national olympique et sportif français (CNOSF), puis du Tribunal Administratif, de la Cour d'Appel Administrative et enfin, en quatrième et dernier recours, du Conseil d'Etat. La première option a déjà été choisie, comme l'indique un communiqué du club : « Malgré les garanties données à hauteur de dix-huit millions d'euros par la Banque d'Azerbaïdjan, la DNCG d'appel a réclamé les dix millions d'euros "cash" tel qu'il était demandé lors de la première audition. Ces fonds n'étant pas encore arrivés sur nos comptes, la Commission d'appel de la DNCG a confirmé la décision de la première instance. Comme prévu par les règlements, le RC Lens fera appel auprès du CNOSF qui devrait recevoir le club dans les prochains jours. »

Quoi qu’il en soit, la saison débute très mal pour les Sang et Or. Dans l’attente de la décision de la DNCG, Antoine Kombouaré ne s’était pas présenté à la reprise de l’entraînement et les nouvelles de ce mardi ne devraient pas l’inciter à le faire. En attendant, c’est donc Sochaux, qui a déjà laissé filer ses meilleurs éléments et qui s’est préparé à jouer en Ligue 2, qui pourrait réintégrer l’élite.

La rédaction