RMC Sport

Ligue 2 - Auxerre, Guy Cotret : "Une société chinoise va injecter 6 millions d’euros"

-

- - AFP

Dans l’attente d’une vente partielle du club, alors que Mme Limido, actionnaire majoritaire du club depuis la mort de son mari, souhaitait se désengager, Guy Cotret, le président de l’AJ Auxerre a confié sur l’antenne de RMC Sport qu’un investisseur chinois allait injecter 6 millions d’euros.

Président Guy Cotret, le club d’Auxerre est-il à vendre ?

"Nous avons un actionnaire majoritaire, Mme Limido, qui a succédé à son mari depuis sa mort le jour de notre finale de Coupe de France il y a un an (Auxerre-PSG, 0-1, le 30 mai 2015, ndlr), mais qui n’a pas vocation à rester actionnaire majoritaire dans un club de football. C’est dans cet esprit-là que nous cherchons depuis un moment des partenaires, minoritaires ou majoritaires, dont beaucoup de curieux, des sociétés chinoises, anglaises, américaines, jamais des Français d’ailleurs."

A lire aussi >> Exclu RMC Sport - Giovanni Ciccolunghi nouveau président de l'OM

Avez-vous des offres concrètes provenant d’éventuels investisseurs ?

"Il y a une société, ORG Packaging, qui est référencée sur le marché chinois, qui a mené un audit très sérieux, financier et sur la formation, et qui prépare une offre de reprise des parts détenues par Mme Limido, à hauteur de 60%, les 40% restants étant propriété de l’association. Le projet des Chinois est d’axer la reprise sur la formation, et de faire remonter le club en Ligue 1."

A lire aussi >> Ligue 1 - Jean-Claude Dassier : "On ne fait pas joujou avec Marseille"

Savez-vous combien ces investisseurs vont-ils injecter ?

"Ils s’engagent à injecter de l’argent. Un centre de formation de haut niveau, je rappelle qu’Auxerre est 6e en France dans ce secteur, a besoin de fonds. Leur offre est de 6 millions d’euros, et il faudra une augmentation de capital. Nous sommes déjà passés devant la DNCG, mais lorsqu’il y a un nouvel investisseur, il y a obligation de le présenter à l’instance pour le faire « agréer » quelque part. Ce sera lundi prochain, et ensuite il faudra que l’association décide de réduire sa part dans le capital, ce qui n’est pas gagné. Il ne faut pas oublier ce qu’a fait Mr Limido, qui a repris le club alors qu’il allait déposer le bilan."

A lire aussi >> Ligue 1 : OM, Christophe Bouchet : "Une façon pour MLD de reprendre le contrôle"