RMC Sport

Ligue 2 : cinq raisons de suivre la deuxième journée

Le public lensois

Le public lensois - AFP

En apéritif de l’ouverture des Jeux olympiques, il y a du foot, en l’occurrence la deuxième journée de Ligue 2. Et on a trouvé quelques raisons de la regarder.

Parce qu’il sera difficile de faire pire que la première journée...

Neuf. C’est le nombre (famélique) de buts marqués lors de la première journée de Domino’s Ligue 2. Soit moins d’une réalisation par match. Six matchs nuls et vierges pour un spectacle que l’on attend encore. On sait la difficulté à bien négocier une première journée de championnat entre préparation intensive et automatismes à trouver. Forcément, difficile de s’attendre à des envolées spectaculaires au cours de cette deuxième journée. Mais sait-on jamais. Les « gros » devront assumer leur statut et davantage se livrer. Pour ce vendredi soir ?

A lire aussi >> Cinq bonnes raisons de suivre la Ligue 2 cette saison

Pour Sochaux-Valenciennes…

Des Sochaliens visiblement plus joueurs que l’année dernière face à des Nordistes solides et « agressifs défensivement » (dixit Albert Cartier). Sur le papier, cette affiche entre le leader et son dauphin promet d’être plaisante. Après leur première journée réussie face à Troyes (3-1) et Clermont (2-0), les deux formations devront confirmer, dès ce soir au stade Bonal. Sochaux pourra compter sur le retour de Pierre Gibaud; mais Faruk Hadzibegic sera toujours privé de Butin, Ciss ou encore Slidja côté VA.

A lire aussi >> L2 : Ce qu'il faut retenir du multiplex de la première journée

Pour une victoire troyenne ?

Tout juste relégué de Ligue 1, l’ESTAC s’est déjà heurté à la dureté de la Ligue 2. Une prestation insuffisante et une défaite 3-1 face à Sochaux en ouverture du championnat. Une réaction est attendue sur la pelouse de l’AC Ajaccio. Pas facile quand on connaît la difficulté d’aller s’imposer en terre corse qui plus est sans le défenseur Mathieu Saunier, transféré à Grenade dans la semaine. Jean-Louis Garcia a souligné que son équipe était « toujours en rodage ». Il est l’heure de trouver les bons réglages.

Pour le retour du Havre à la maison

Le Havre fait partie des premiers leaders de cette Domino’s Ligue 2 version 2016-2017. Une victoire convaincante (1-0) face au promu Orléans et un joli but de la tête pour Mathieu Duhamel lors de la première journée. Face à Nîmes, les Normands retrouvent leur stade Océane qui les avait tant fait espérer le 13 mai dernier. Au bout d’une soirée folle, il avait finalement manqué un petit but aux joueurs de Bob Bradley pour rejoindre la Ligue 1 aux dépens de Metz. Des souvenirs douloureux à mettre de côté pour décrocher une deuxième victoire en deux matchs.

A lire aussi >> Le Red Star ennuie pour sa première à Jean-Bouin

Pour l’ambiance de la Meinau…

Elle nous avait manqué, la Meinau et son ambiance. Demain, l’antre strasbourgeoise fêtera le retour de son équipe dans le monde professionnel après six ans d’absence. Au menu, un duel 100% promus face à Amiens. Avec une moyenne de 16 000 spectateurs en National et plus de 6000 abonnements déjà vendus pour cette saison, il faudra suivre la première du Racing à la maison. Lors de la première journée, les deux équipes ont fait match nul respectivement face à Bourg en Bresse (0-0) et au Stade de Reims (1-1).

Ce soir, 20h : 

AC Ajaccio-Troyes
Auxerre-GFC Ajaccio
Brest-Orléans
Clermont-Red Star
Laval-Niort
Le Havre-Nîmes
Lens-Tours
Reims-Bourg
Sochaux-Valenciennes

Demain, 15h :

Strasbourg-Amiens

Vivien Seiller