RMC Sport

Ligue 2: quand pourraient arriver la VAR et la goal-line technology?

La soirée de Ligue 2 mardi a été marquée par plusieurs erreurs d'arbitrage, notamment à Caen. En l'absence de VAR et de goal-line technology, les scènes de protestation se sont multipliées.

Quatre cartons rouges à Caen, deux à Ajaccio, deux buts refusés… De nombreuses situations litigieuses ont fait ressurgir le débat sur l’absence de VAR et de goal-line technology en Ligue 2 mardi soir lors du multiplex de la 9e journée. Pourquoi aucun de ces dispositifs n’est-il pas mis en place dans ce championnat ? Eléments de réponse.

La VAR, un budget pas tenable pour la Ligue 2

Dès son arrivée en Ligue 1, la Ligue de football professionnel avait prévenu que le dispositif d’assistance vidéo ne serait disponible que pour l’élite du football français. Pour une saison, l’utilisation de la VAR et de la goal-line technology représentent un coût total de 7,7 millions d’euros selon nos informations. La soirée de chaos mardi en Ligue 2 pousse évidemment à réclamer l’arrivée de la VAR dans ce championnat pour de nombreux acteurs. Mais pour la voir à cet échelon, ce sont plusieurs millions d’euros qu’il faudrait injecter et c’est un investissement inenvisageable jusqu’à présent.

Néanmoins, d’après nos informations, certains présidents de Ligue 2 ont souhaité récemment que la question de la VAR soit instruite dans le cadre du groupe de travail de l’arbitrage engagé récemment par la Ligue de football professionnel. A ce jour, aucune réflexion n’a été déclenchée entre la Ligue et le prestataire actuel Hawk Eye pour l’instauration de l’assistance vidéo.

La goal-line technology déjà en vigueur dans d'autres championnats

Sans VAR, l’étape intermédiaire pourrait être la goal-line technology. Aujourd’hui, c’est aussi la société Hawk Eye qui opère en Ligue 1. A titre de comparaison, le dispositif est déjà utilisé dans les championnats de deuxième division espagnol, allemand, et italien. La France est donc en retard sur ce point.

Très prochainement, la LFP va lancer un appel d’offres pour trouver le nouveau prestataire d’assistance vidéo de la Ligue 1 à partir de la saison 2022-2023.

AP, KG, AR