RMC Sport

Menacé de rétrogradation en N3, Sochaux donne des précisions

Sochaux

Sochaux - (AFP)

L'Est Républicain révèle que la DNCG a rétrogradé administrativement Sochaux en National 3. À titre conservatoire. Une sanction qui serait effective à l'issue de la saison. Le club de Ligue 2 a rapidement réagi, tout en confirmant l'information.

Septième de Ligue 2, Sochaux reçoit le PSG, ce mardi (21h05), en 8es de finale de la Coupe de France. Une actualité balayée par une information révélée par L'Est Républicain ce lundi sur son site internet. Le quotidien affirme que le club franc-comtois, entouré d'incertitudes financières, a été rétrogradé à titre conservatoire à l'issue de la saison 2017-2018 par la DNCG, le gendarme financier du football français, "dans un courrier en date du 5 janvier".

À lire aussi >> Sochaux-PSG: "S’ils avaient joué le Real, je ne pense pas qu’ils auraient fait la fête", tance Touzghar

Un déficit qui pèse lourd

"Une sanction directe à la gestion opérée par le président Li depuis son rachat du club, à PSA, à l’été 2015", commente L'Est Républicain. Qui explique que la DNCG a estimé Ledus, l’actionnaire chinois de Sochaux, incapable "d'assurer la pérennité du club" malgré ses récentes promesses, et rappelle que "depuis près de trois ans, la trésorerie s’étiole". "Le déficit estimé à la fin de saison (était) de 7,5 millions. Certains chiffres parlent même de 9 millions", souligne le quotidien local. 

À lire aussi >> Ligue 2: interdiction de recruter pour Sochaux

Sochaux, qui avait été interdit de recrutement et dont la masse salariale avait été encadrée en décembre, pourrait donc évoluer en National 3 (ex-CFA 2, le cinquième niveau national) à compter de la saison prochaine. À moins que de nouveaux investisseurs ou un nouvel actionnaire ne viennent sauver le club. 

À lire aussi >> Le FC Sochaux convoité par trois repreneurs, dont l'arrière-petit-fils Peugeot

Les précisions de Sochaux 

Dans la soirée, Sochaux s'est fendu d'un communiqué sur son site officiel, dans lequel il confirme "avoir reçu une notification" de la DNCG mettant "en garde le club et son actionnaire sur la nécessité que les dépenses de son budget de la saison 2018-2019 soient entièrement couvertes lors de sa prochaine audition en mai, sous peine d’une rétrogradation administrative".

"Alors que le budget 2017-2018 du FCSM est financé et validé par la DNCG, un versement d’un million d’euro a déjà été effectué (avant le 31 janvier 2018, comme l’actionnaire du club s’y était engagé), en vue de la prochaine saison", précise encore le communiqué. 

Une information déjà révélée par L'Est Républicain, qui affirmait dans le même temps que, pour la DNCG, "le problème réside ailleurs".

VIDEO - PSG: "Ils nous ch*** dessus", le capitaine de Sochaux est prêt à en découdre

Th.B.