RMC Sport

Akhenaton: "En tant que supporter, je veux que les Parisiens perdent"

-

- - AFP

Membre du groupe marseillais IAM, Akhenaton était l’invité de Team Duga ce mardi sur RMC. Cet indéfectible supporter de l'OM souhaite évidemment la défaite du rival parisien à Barcelone mercredi en 8e de finale retour de Ligue des champions (20h45). Dans un esprit bon enfant.

Sa petite phrase « Je voudrais qu’ils se fassent piétiner ! », lâchée vendredi sur le plateau du Grand Journal sur Canal +, a beaucoup fait parler. Supporter marseillais pur jus, Akhenaton ne transige pas avec l’une plus grosses rivalités sportives de l’Hexagone. Soutenir les clubs français en Europe ? Oui, mais pas Paris, qui tentera d'éteindre le fol espoir de remontée barcelonaise mercredi soir. Le rappeur d'IAM assume son parti pris, mais revendique un esprit bon enfant dans l’antagonisme qui oppose le club de la capitale à celui de la cité phocéenne.

A lire aussi >> Akhenaton souhaite que les Parisiens "se fassent piétiner !"

« Si vous demandez au supporter de l’OM, je suis pour que Barcelone gagne, a ainsi expliqué Akhenaton au micro de Team Duga. Parce que Barcelone est un club très aimé à Marseille. Un grand championnat, ce sont des antagonismes, du spectacle. C’est de l’antagonisme dans la façon de se charrier. C’est là où ça s’arrête pour moi. Si Paris gagne, ça ne va pas changer ma vie, ni celle de mes proches. »

A lire aussi >> Barça-PSG en direct, J-1

Fan de Cavani et Verratti

Akhenaton reconnait même quelques qualités au PSG. « Je reconnais qu’ils ont une belle équipe. Le match aller était magnifique. Il n’y a rien à dire. Le match à Marseille (1-5), c’était pareil. Mais en tant que supporter, je veux qu’ils perdent. En tant que spectateur, je dis que c’est sûrement l’une des meilleures équipes d’Europe. Des joueurs comme Edinson Cavani… Il était un peu décrié à Paris, je suis fan de Naples aussi, je le trouve très bon. Je ne parle pas de Marco Verratti qui pour moi, chaque fois qu’il entre, change complètement le jeu du PSG. Bien sûr que j’accepterais de les avoir à Marseille. Je suis dans le foot, je suis dans le sport. Le discours qui est de rejeter en bloc l’investissement qatari à Paris ne vaut pas un clou. Si un jour, on a les mêmes sommes d’argent, d’où qu’elles viennent, on ne crachera pas dessus à Marseille. On oublie que le foot, c’est du spectacle avant tout. »

A lire aussi >> "J’ai du mal à voir Trapp encaisser quatre buts" confie Courbis

A lire aussi >> La dernière fois que le Barça a perdu 4 à 0 à l’aller, voilà ce que ça avait donné...

A lire aussi >> "On peut en mettre six", assure Luis Enrique, très (trop) confiant

la rédaction