RMC Sport

Atlético-Real: pourquoi le penalty de Griezmann n'était pas valable

Antoine Griezmann

Antoine Griezmann - -

Antoine Griezmann a marqué le deuxième but de l'Atlético de Madrid, ce mercredi face au Real, sur penalty. Mais le Français a touché deux fois le ballon au moment de sa frappe, ce qui aurait dû obliger l'arbitre à annuler le but.

Le penalty transformé par Antoine Griezmann, ce mercredi face au Real Madrid, aurait dû être annulé. Auteur de la deuxième réalisation de l'Atlético dans cette demi-finale retour de la Ligue des champions, le Français a touché deux fois le ballon au moment de sa frappe, avec le pied droit et le gauche, comme le confirment les images de Canal +. Cela explique la trajectoire très surprenante du ballon, en cloche, qui a trompée Keylor Navas. 

>> Le live du match

Coup-franc indirect pour le Real

Le but aurait donc dû être annulé, comme l'explique Joël Quiniou, ancien arbitre international et consultant pour RMC Sport. "Le joueur qui botte le ballon et qui rejoue celui-ci après l’avoir botté, avant d’avoir été joué par un autre joueur, est en infraction. Le ballon est en jeu lorsqu’il a été botté et a bougé. C’est la loi 14 sur le penalty. On repart par un coup-franc indirect pour l’adversaire. Sur cette situation, il faut faire confiance à l’arbitre et à l’arbitre de surface idéalement placés." Mais Cüneyt Çakir, l'arbitre de la rencontre, n'a pas vu le "double contact" de Griezmann et a donc accordé le but. 

A lire aussi >> Atlético-Real: un bus de supporters du Real attaqué par des jets de pierres et de bouteilles

VIDEO - Gilbert Brisbois: "Le meilleur entraîneur français aujourd’hui, c’est Zidane"

Alexandre Alain Rédacteur