RMC Sport

Barça-Benfica: la réaction hallucinée de Jesus face au raté énorme de Seferovic

Jorge Jesus, entraîneur du Benfica Lisbonne, s’est effondré au sol de dépit après le gros raté de son attaquant Haris Seferovic à la fin du match sur le terrain du FC Barcelone (0-0), mardi en Ligue des champions.

Haris Seferovic avait le but de la victoire au bout du pied, mardi lors de Barça-Benfica (0-0). Après avoir éliminé Marc-André ter Stegen, gardien du Barça, l’attaquant suisse a manqué l’immanquable en tirant à côté du but vers lequel Eric Garcia était revenu en catastrophe. Les arrêts de jeu touchaient à leur fin et Lisbonne a raté le coup parfait par maladresse. Sur son banc de touche, Jorge Jesus n’en est pas revenu. L’entraîneur du Benfica a posé les genoux par terre avant de s’allonger au sol d’incompréhension.

"C'est vrai que Barcelone a eu une ou deux occasions de marquer, mais pas aussi évidente que celle qu’on a eue, a regretté le technicien portugais à la chaîne Eleven Sports. Dans une action où le gardien n'est plus là... Depuis 30 ans que je suis entraîneur, je n'ai jamais vu ça, mais c'est arrivé. À moi et à Benfica."

"J'ai eu une crise cardiaque"

Il a de nouveau ruminé ce geste raté en conférence de presse. "Sur la PlayStation, il n’aurait pas raté", a-t-il ironisé en admettant que le mouvement qui l'a fait s'agenouiller "l'a détruit émotionnellement". "Je n'étais pas satisfait du 0-0, c’est pour ça que j’ai fait entrer Haris (à la 81e à la place d'Alejandro Grimaldo, ndlr)", a-t-il expliqué. Et quand ce dernier a raté un but tout fait? "J'étais en train de mourir, j'ai eu une crise cardiaque", a-t-il expliqué en indiquant qu’il allait aider Seferovic, qui se sent "mal".

Le raté de Haris Seferovic
Le raté de Haris Seferovic © Capture beIN Sports

>> Abonnez-vous pour regarder la Ligue des champions avec le pack Sport RMC Sport + beIN Sports

Jorge Jesus
Jorge Jesus © Capture beIN Sports

Il a encore expliqué pourquoi il s’était montré aussi démonstratif sur cette action. "À la 94e minute, vous ratez une occasion qui vous donne la chance d'atteindre les huitièmes de finale et de gagner à Barcelone, ce qu'aucune équipe portugaise n'a fait jusqu'à présent... Quiconque a été entraîneur et joueur comprend ma réaction. Tous ceux qui n’ont jamais joué pensent que c'est un mouvement de faiblesse, mais ceux qui connaissent l'émotion du jeu me comprennent parfaitement. C'est le désespoir et le désir de tant vouloir gagner autant, mais nous échouons tous."

NC