RMC Sport

Barça-PSG: Barcelone collectionne les claques depuis quatre ans

Corrigé par le PSG (4-1) mardi, en huitième de finale aller de la Ligue des champions, le Barça enchaîne les naufrages dans la compétition depuis 2017 et la fameuse "remontada".

"Nous pouvons battre n’importe quelle équipe", affirmait le coach du Barça, Ronald Koeman, avant d’affronter le PSG au Camp Nou. Ce n’était pas tout à fait vrai. Depuis la fameuse "remontada" de 2017 (victoire 6-1 après un revers 4-0 au Parc des Princes), un cauchemar que le PSG a en partie vaincu mardi, tout va de travers en Catalogne en Ligue des champions. Le Barça est en crise perpétuelle depuis plus d’un an, mais cela fait déjà trois saisons qu’il enchaîne les résultats décevants voire humiliants, comme la déroute (8-2) subie contre le Bayern Munich en quart de finale de la Ligue des champions la saison passée. C’était dans un contexte particulier, celui d’un huis clos à Lisbonne, mais tout le monde était alors logé à la même enseigne.

Les prémices d'un nouveau cataclysme

La vérité est que le Barça commence à être habitué à se faire sortir de la compétition sans ménagement. Lors des saisons 2017-2018 et 2018-2019, en quart et en demi-finale de la C1, le Barça a ressenti ce qu’il avait infligé au PSG, et n’a pas su préserver un avantage conséquent acquis à domicile en s’écroulant à chaque fois lourdement sur le terrain de son adversaire, que ce soit à Rome (3-0) ou à Liverpool (4-0). Cette saison, alors qu’il avait l’occasion de sécuriser la première place de son groupe contre la Juventus, un club qu’il avait dominé (2-0) au match aller, le Barça, en panne d’efficacité contre les Turinois, a sombré au Camp Nou (3-0).

Les prémices du cataclysme qui a secoué la région hier soir. D'autant qu'un match nul ou une défaite un peu moins large lui aurait alors permis d’éviter le Paris Saint-Germain au tirage, et donc une nouvelle fessée à domicile. Encore que... Depuis qu’ils ont quitté la Catalogne rouge de honte, les Parisiens ont eux aussi connu des désillusions, mais ils ont grandi, et gagné en maturité. Pas le Barça. Avec un effectif trop limité pour les standards du football actuel, le club catalan s’avance vers un nouveau fiasco européen. Si Lionel Messi, inexistant face à Paris, hésite encore à quitter le Barça comme il en avait l'intention l'été dernier, le match d’hier l'en a peut-être convaincu.

"Messi a joué pour savoir s'il pouvait encore être heureux au Camp Nou ou s'il devait fuir à Paris pour retrouver son illusion perdue, écrit ce matin le quotidien Sport. Messi a joué un match épique au cours duquel s’est joué beaucoup plus qu’un huitième de finale aller d’un match à élimination directe. Et Messi s'est retrouvé face à la réalité d'un Barça clairement dépassé par le PSG. Lui rappelant le terrible passé des Blaugrana en Europe. Et lui promettant un avenir à Paris qui pourrait être très brillant ..."

https://twitter.com/qmigliarini Quentin Migliarini Journaliste RMC Sport