RMC Sport

Barça-PSG: l'incroyable naufrage de Paris

Messi, Neymar et Piqué contre la détresse parisienne

Messi, Neymar et Piqué contre la détresse parisienne - AFP

Au terme d’un match tout simplement invraisemblable, le FC Barcelone a validé son billet pour les quarts de finale de la Ligue des champions en infligeant une correction au PSG (6-1), avec trois buts inscrits dans les toutes dernières minutes. Dingue.

Suarez lance l’opération remontada

C’était le scénario à éviter. Un but encaissé rapidement pour mettre en confiance le Barça. Et c’est exactement ce qui s’est produit. Dès le coup d’envoi, le PSG a choisi de se positionner dans un bloc très bas, en mode attentiste. Et dès les premières minutes, le PSG a été puni par la furia catalane. Un Suarez hargneux devançait un Trapp hésitant de la tête sur un ballon aérien (1-0, 3e). Les prémisses d’une très mauvaise soirée pour le champion de France.

A lire aussi >> Revivez la qualification dingue du Barça

Kurzawa conforte le Barça malgré lui

Car c’est bien simple, Paris ne va pas beaucoup franchir sa moitié de terrain pendant 45 minutes, ne se créant aucune occasion nette. Pourtant, un seul but du PSG pourrait enterrer les ardeurs blaugrana. Mais la pression barcelonaise va peu à peu forcer les Parisiens à se mettre à la faute. Au duel avec Iniesta dans la surface, Maquinhos se situe mal et relance le milieu de terrain. La talonnade du capitaine trouve les doigts de Trapp puis la jambe de Kurzawa avant de rentrer dans les filets (2-0, 40e). Et pourtant le Barça n’est pas non plus des plus inspirés dans son jeu de passes. C’est dire.

A lire aussi >> Barça-PSG: pourquoi il n’y avait pas penalty sur la main de Mascherano

Messi appuie encore un peu plus sur penalty

Une erreur d’appréciation, un but contre son camp. Et un penalty concédé pour compléter la panoplie des erreurs individuelles parisiennes. Sur une passe lumineuse d’Iniesta, Thomas Meunier perd ses appuis et déséquilibre Neymar dans la surface. Dans un premier temps, l’arbitre de la rencontre ne siffle pas. Mais, conforté par son arbitre de surface, M. Aytekin revient sur sa décision. L’occasion pour Lionel Messi d’inscrire son 94e but en Ligue des champions (3-0, 50e). Paris tremble.

A lire aussi >> Barça-PSG: l'énorme tifo déployé au Camp Nou

Cavani pense libérer Paris

Paris tremble, mais Paris réagit. Dans la foulée, Meunier se rattrape de sa bévue et dépose Neymar. Son centre trouve Cavani, dont la reprise en première intention du pied gauche trouve le poteau de Ter Stegen (53e). Paris maudit ? Non, Paris sourit. Car quelques minutes plus tard, Kurzawa s’impose dans les airs et remet un ballon intéressant en retrait sur Cavani, dont la reprise se loge sous la barre du gardien barcelonais (3-1, 62e). Paris respire enfin, le Barça doit désormais inscrire trois nouveaux buts pour voir les quarts. L’histoire semble écrite, et le PSG croit filer vers les quarts.

A lire aussi >> Barça-PSG : le but libérateur de Cavani en vidéo

L’exploit historique du Barça

Le Barça doit inscrire trois buts. Trois buts qui ne viendront pas dans un premier temps. Mais… après un incroyable face-à-face raté par Di Maria (85e), Neymar passe une nouvelle frayeur dans le camp adverse avec un coup-franc déposé dans la lucarne de Trapp (4-1, 88e). Fin du match ? Loin de là. Dans la foulée, Suarez obtient un penalty, transformé par ce même Neymar (5-1, 90e). Irrespirable. Dans les dernières secondes des 5 minutes de temps additionnel, Ter Stegen monte sur deux coups de pied arrêtés. Le premier ne donne rien. Le second est bien exploité par Neymar, encore lui, dont le centre piqué du gauche trouve Sergi Roberto esseulé pour le 6-1 à bout portant (95e). Paris s’effondre, Paris pleure. Jamais une équipe n’avait remonté un handicap de quatre buts après le match aller. Barcelone l’a fait, et écrit l'histoire.

A lire aussi >> Barça-PSG: Remontada, un mythe qui nous vient du... Real Madrid

A lire aussi >> Barça-PSG: on entend trop parler de remontada, ça agace les Parisiens

D.W