RMC Sport

Barça-PSG: la presse catalane reste mesurée sur l'absence de Neymar

Le forfait de Neymar pour le choc Barça-PSG en Ligue des champions ne provoque pas un excès d'enthousiasme dans la presse catalane, qui rebondit sur la nouvelle absence du Brésilien, habitué à manquer les rendez-vous cruciaux en février.

Neymar s'est invité au coeur de l'actualité sportive en Catalogne, ce vendredi matin. L'attaquant du PSG se fait une petite place en une des deux principaux quotidiens barcelonais, Sport et Mundo Deportivo, aux côtés de Lucas Eguibar, sacré champion du monde de snowboardcross. Son forfait pour le 8e de finale aller de la Ligue des champions entre le Barça et le PSG (21h, RMC Sport) n'est pas passé inaperçu. Mais il n'a pas suscité pour autant un excès d'optimisme.

Le quotidien Sport préfère se pencher sur "le plan PSG" prévu par Ronald Koeman afin de pallier les nombreuses absences dans les rangs du Barça actuellement. Mais les médias ne manquent pas l'occasion, sur leur site Internet, de rebondir sur la rechute de l'attaquant brésilien, déjà forfait pour les 8es en 2018, puis 2019.

"Un soulagement pour le Barça, un malheur pour Neymar"

"Les larmes de Neymar reviennent en février", lance un éditorialiste du Mundo Deportivo. "C'est un soulagement footballistique pour un Barça dépourvu de joueurs en défense, reconnait le journaliste. Mais c'est avant tout un malheur pour un footballeur qui, à cette époque de l'année, se brise ou se blesse et manque la phase la plus intéressante/la plus belle/la plus excitante de la meilleure compétition de football du monde."

"Les larmes de Neymar reviennent en février", titre Mundo Deportivo
"Les larmes de Neymar reviennent en février", titre Mundo Deportivo © DR

Les déclarations de Mauricio Pochettino à la radio espagnole, jeudi soir, ont été allègrement reprises par les journaux, notamment ceux sur la polémique Di Maria-Messi ou sur l'ancienne pépite du Barça, Xavi Simons, désormais au PSG.

Le retour manqué de Neymar à Barcelone est donc accueilli avec une certaine réserve. Preuve que ce club, englué dans une grave crise financière, ne dégage pas actuellement la même force que dans un passé récent. Les nombreuses blessures et les résultats en dents de scie incitent aussi à la prudence. Même sans Neymar.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Barça-PSG en Ligue des champions

Nicolas Couet Journaliste RMC Sport