RMC Sport

Chelsea: des supporters rassemblés devant Stamford Bridge contre la Super League

Réunis devant Stamford Bridge avant la réception de Brighton en Premier League, des centaines de supporters de Chelsea ont dénoncé la création de la Super League et la participation du club londonien à celle-ci.

"La trahison ultime". "Le football nous appartient". "Nous voulons nos nuits froides à Stoke". Voilà entre autres les slogans inscrits sur les nombreuses pancartes brandies mardi par les centaines de supporters de Chelsea contre la Super League. À quelques heures du match à domicile contre Brighton comptant pour la 32e journée de Premier League (21h00 sur RMC Sport 1), les abords de Stamford Bridge ont été pris d'assaut.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Premier League

Ces supporters ont chanté et allumé des fumigènes pour exprimer leur opposition à l'égard de ce projet. Ils ont donc défié leur propre direction, le club londonien faisant partie des douze fondateurs de cette compétition européenne dissidente.

Au cours de la manifestation, l'ancien gardien Petr Cech, conseiller technique au sein du club, est brièvement sorti du stade pour aller à la rencontre des supporters. L'entrevue n'a duré que quelques secondes, sous la surveillance des nombreuses forces de police mobilisées pour sécuriser l'événement.

Défiance populaire

Ce rassemblement illustre la défiance de nombreux supporters britanniques à l'égard de la Super League et des clubs anglais (Chelsea, Manchester United, Manchester City, Liverpool, Tottenham et Arsenal) qui ont décidé de la lancer. Ce mécontentement populaire est partagé par les 14 clubs de Premier League qui n'ont pas été conviés à cette ligue européenne semi-fermée. Ceux-ci ont "catégoriquement rejeté" ce projet, mais aussi demandé aux organisateurs du championnat d'envisager "toutes les actions possibles" pour mettre un terme à cette situation.

Des critiques ont aussi émané des six clubs anglais décriés. Pep Guardiola s'est ainsi ouvertement prononcé contre, malgré l'implication de Manchester City. La presse a aussi rapporté que Jordan Henderson, capitaine de Liverpool, avait convoqué une réunion de ses homologues.

Au sortir d'une réunion avec la fédération, la Premier League et des groupes de supporters, le Premier ministre britannique Boris Johnson s'est aussi prononcé contre la Super League. Il a assuré qu'aucune mesure n'était écartée et que le gouvernement explorait "toutes les possibilités, y compris l'option législative, pour s'assurer que cette proposition soit abandonnée".

dossier :

La Super League

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport