RMC Sport
en direct

La crise de la Super League en direct: C'est officiel, Manchester City jette l'éponge

Les supporters de Chelsea manifestent contre la Super League, le 20 avril 2021

Les supporters de Chelsea manifestent contre la Super League, le 20 avril 2021 - ICON SPORT

Douze clubs majeurs du football européen ont annoncé dimanche la création d'une Super League et sont entrés en conflit ouvert avec la Ligue des champions, l'UEFA et les championnats nationaux. Retrouvez toutes les réactions, les informations sur cette nouvelle compétitions et ses nombreuses conséquences qui bouleversent et divisent la planète foot dans le direct commenté sur RMC Sport.

L’Atlético de Madrid pourrait être le prochain club à quitter la super League

L’état-major du club espagnol est en réunion en ce moment sur ce sujet.

MBo

"Nous avons fait une erreur, nous nous excusons"

Communiqué mythique d'Arsenal, qui annonce son retrait de la Super league.

"Nous vous avons écouté, vous et la communauté du football au sens large ces derniers jours et en conséquence, nous nous retirons de la Super League. Nous avons fait une erreur et nous nous excusons."

Tottenham aussi

C'est officiel, Liverpool abandonne la Super League

Il n'y a plus d'équipe anglaise en Super League annonce la BBC

Le média britannique assure que les six équipes anglaises ont donc finalement décidé de se retirer du projet dans lequel ne reste, à l'heure actuelle, que trois équipes italiennes et trois équipes espagnoles. C'est en Angleterre que la pression populaire et des gouvernants était la plus forte contre le projet.

Une annonce offficielle pourrait avoir lieu dans la soirée.

La fédération anglaise salue le retrait de "plusieurs clubs"

Si Manchester City est pour le moment le seul club à avoir officiellement annoncé son retrait de la Super League, la fédération anglaise a salué la décision de "plusieurs clubs" d'abandonner ce projet.

"Nous saluons la décision de plusieurs clubs d'abandonner leur projet d'une Super Ligue européenne qui menaçait toute la pyramide du football", a indiqué la FA dans son communiqué, sans nommer les clubs concernés. "Le football anglais a une histoire fière offrant des opportunités à tous les clubs et le football a été unanime dans sa désapprobation de cette ligue fermée", poursuit le texte.

D'après la presse britannique, les désistements de Manchester United, d'Arsenal et de Chelsea ne sont qu'une question d'heure.

Chelsea: Tuchel affirme que ses joueurs ont été perturbés

Après le nul 0-0 de Chelsea contre Brighton en Premier League, Thomas Tuchel a estimé que ses joueurs avaient été perturbés par l'actualité autour de la Super League.

"J'ai été affecté alors je pense que les joueurs l'ont été aussi, a-t-il déclaré aux médias anglais. Nous n'avons parlé de rien d'autre que de la Super League avant le match. Personne n'a posé de questions sur le match avant. C'est comme ça. Il faut accepter la distraction. Nous avons essayé de créer une atmosphère pour gagner le match, mais nous n'y sommes pas parvenus".

Une réunion en cours entre les fondateurs

Florentino Pérez devait s'exprimer ce soir à partir de 23h30 dans El Larguero de la Cadena SER. Mais le président du Real Madrid et de la Super League était absent au début de l'émission. La radio espagnole a expliqué que le dirigeant était retenu par une réunion exceptionnelle entre membres fondateurs de la compétition.

Toujours d'après la SER, la réunion sera longue et doit mettre au clair la situation avec les clubs anglais restants (Manchester City s'étant déjà retiré).

Le Barça aussi pourrait quitter la Super League selon la presse catalane

Il n'y a pas que Chelsea et City qui ont des gros doutes. Selon le quotidien Sport, très proche de la direction du FC Barcelone, cette dernière envisage maintenant fortement de quitter le projet Super League. "Il y a actuellement un débat interne", explique le quotidien.

Ceferin salue le retrait de City

Le président de l'UEFA a salué la décision de City."Ils ont fait preuve d'une grande intelligence en écoutant de nombreuses voix, principalement celles de leurs fans." "Cela demande du courage d'admettre une erreur, mais je n'ai jamais douté qu'ils avaient la capacité et le bon sens de prendre cette décision."

Manchester City se retire officiellement du projet Super League

C'est le premier mais sûrement pas le dernier: City jette l'éponge et renonce à participer à la Super League dans un communiqué de trois lignes laconique.

C'est officiel, Ed Woodward quitte Manchester United à la fin de l'année

Boris Johnson salue la décision de Chelsea et City

Le Premier ministre britannique Boris Johnson, en pointe dans la lutte contre la Super League, s'est félicité de la décision de Chelsea et de Manchester City d'abandonner le projet (si elle est confirmée).

Les joueurs de Liverpool prennent position contre la Super League

Et c'est James Milner qui se charge de paratager le message: Nous ne l'aimons pas et nous ne voulons pas qu'elle arrive.

C'est note position à tous.

Notre engagement pour ce club de football et ses supporters est absolu et inconditionnel.

You'll never walk alone.

Frank Mc Court s'oppose à la Super League

"En tant qu'Américain ayant eu le privilège d'être dirigeant et propriétaire de clubs sur les deux continents, j'ai appris que la culture du sport en Europe est très différente de celle des Etats-Unis et qu'elle doit être respectée, a indiqué Frank Mc Court dans un communiqué partagé aux médias par l'OM.

En Europe, le système n'est pas fondé sur la centralisation du pouvoir et la gratification entre les mains de quelques-uns. Bien sûr, nous devons trouver un modèle qui soit durable et cela nécessite des changements. C'est l'effort entrepris par l'UEFA, que nous soutenons.

Ce n'est pas le moment de briser ce modèle. C'est le moment de le transformer tout en restant fidèle aux valeurs fondamentales de la culture du football européen.

Nous tous, à l'Olympique de Marseille, nous nous opposons fermement aux propositions formulées par quelques clubs pour créer une Super Ligue européenne." 

Gary Neville boit un verre en mémoire de la Super League

Opposant de la première heure, Gary Neville fête la mort annoncée de la Super League comme il se doit.

L'action de Manchester United s'effondre à la bourse de New York

Le titre perd 5% alors que les rumeurs d'implosion de la Super league sont de plus en plus insistantes.

Manchester United: Woodward aurait démissionné

D'après les informations de la radio britannique Talk Sport, Ed Woodward a démissionné de son poste de vice-président exécutif de Manchester United. Cette décision serait directement liée à l'opposition des supporters à la Super League.

Toujours pas d'annonce officielle, mais il ne fait plus guère de doute que les clubs se désengagent

Selon Talk Sport, une réunion d'urgence à lieu ce mardi soir et une conférence de presse est prévue à Londres mercredi matin.

Le maire de Londres félicite City et Chelsea

Alros qu'il n'y a encore aucune annonce officielle, le maire de Lodnres Sadiq Khan félicite Chelsea et City d'avoir quitté le projet de la Super League et enjoins les autres clubs anglais (dont deux londonniens, Tottenham et Arsenal) de faire pareil.

L'Atlético et le Barça vont se désister à leur tour

Après Chelsea et Manchester City, ce sont l’Atlético et le Barça qui s’apprêtent à faire faux bond à la Super League, et d’autres devraient suivre sans plus tarder, selon les informations du Times. D’après les éléments récoltés par le quotidien catalan Sport, Joan Laporta aurait conditionné son arrivée en Super League au vote des socios, loin d’être acquis.

Manchester City aussi dehors

Dans la foulée des annonces sur Chelsea, la BBC ajoute que Manchester City a aussi décidé de quitter le projet de la Super League.

Chelsea bientôt en dehors de la Super League?

La BBC et le Telegraph annoncent que Chelsea se prépare à se retirer du projet de Super League, alors que le club doit jouer à 21h et que ses supporters manifestent devant le stade.

Shaw (Manchester United) exprime son inquiétude

Latéral gauche de Manchester United, club fondateur de la Super League, Luke Shaw a publié un message pour exprimer son "inquiétude" par rapport à ce projet.

"Je n'ai pas passé une minute sans penser à la situation actuelle, a-t-il d'abord écrit. Je me suis demandé comment exprimer mon opinion sans causer de tort à mon club, que je chéris comme chacun sait. J'ai grandi en regardant la Premier League et la Ligue des champions, et je suis tombé amoureux de ce sport en regardant ces deux plus grandes compétitions de club au monde. Mon ambition était un jour de pouvoir les jouer".

"Je suis inquiet que ces changements aient des conséquences sur le sport que moi et des millions d'autres aimons. (...) Les supporters et les joueurs devraient toujours avoir leur mot à dire, et leur opinion devrait toujours compter", a conclu l'international anglais.

Chelsea et City auraient des doutes sur la Super League

Ils étaient douze, mais vont-ils le rester? Le Guardian assure que City et Chelsea, deux clubs anglais parmi les fondateurs de la premier League (et possédés par les 2mirats arabes Unis et le milliardaire russe Roman Abramovitch) auraient des doutes sur la suite de leur engagement au sein de la Super League. Toujours selon le Guardian, ils y auraient eu des discussions au congrès de l'UEFA à Montreyux sur une possible volte-face des deux clubs.

Des supporters de Chelsea manifestent près de Stamford Bridge

Des centaines de supporters de Chelsea sont réunis à Londres, près du stade Stamford Bridge, pour dénoncer le projet de Super League.

Niko Kovac, "un enfant de la Ligue des champions"

L'entraîneur de Monaco Niko Kovac a pris position mardi en faveur de la Ligue des champions attaquée par le projet de Super Ligue conduit par 12 clubs dissidents.

"Moi, j'ai grandi avec la Ligue des champions. Je suis un enfant de la Ligue des champions. J'ai connu la naissance de cette compétition. J'ai eu la chance de la disputer en tant que joueur et en tant qu'entraîneur", a déclaré l'ancien coach du Bayern Munich.

Le technicien croate a été clair sur la nécessité, selon lui, d'une qualification au mérite pour les compétitions européennes.

"On se bat chaque jour avec l'AS Monaco pour être récompensé par une qualification en Coupe d'Europe et pour éventuellement disputer la Ligue des champions", a-t-il dit. "Devoir se battre et être compétitif sont des points essentiels pour moi. Il y a une question de mérite dans ce sport. Beaucoup de supporteurs partagent cette opinion."

Concernant la nouvelle évolution de la Ligue des champions, Kovac a également son opinion. "Je suis né et j'ai grandi avec la Coupe des clubs champions, à élimination directe. Le nom 'Ligue des champions' est désormais évocateur de beaucoup de choses. Il y a déjà eu beaucoup d'évolutions, beaucoup de formats différents. Je suis partisan de conserver le formation actuelle. Pour moi, la compétition passe avant tout."

Première victoire judiciaire pour la Super League

Un tribunal madrilène a interdit mardi en référé à l'UEFA et à la Fifa toute mesure contre le lancement de la Super Ligue, première victoire judiciaire pour cette compétition privée dissidente qui a ouvert un conflit dans le foot européen, selon la décision obtenue par l'AFP.

Dans ce texte, le tribunal de commerce n°17 de Madrid indique avoir "ordonné à la Fifa et l'UEFA (...) de s'abstenir d'adopter toute mesure ou action ou d'émettre toute déclaration ou communiqué qui empêche ou pose des difficultés, de forme directe ou indirecte, à la préparation de la Super Ligue de football".

De Zerbi (Sassuolo) dénonce "un coup d'État"

Le coach de Sassuolo Roberto De Zerbi est vent debout contre la Super League, cette compétition dissidente à laquelle trois clubs italiens ont accepté de participer. L’un d’entre eux, l’AC Milan, accueille justement Sassuolo mercredi (18h30), à l’occasion de la 32e journée de Serie A. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que l’entraîneur de Sassuolo n’est pas très chaud à l’idée de croiser les dirigeants Rossoneri en Lombardie.

"Je ne voudrais pas jouer ce match demain, a-t-il asséné en conférence de presse ce mardi. Je l’ai indiqué à mes joueurs et à notre directeur général, Giovanni Carnovali. S’ils me forcent à y aller, clairement j’irai. Mais je n’y prends aucun plaisir car Milan fait partie des fondateurs de la Super League."

Cette compétition dont le pactole serait vampirisé par une poignée de privilégiés assurés d’en faire partie chaque année n’emballe pas De Zerbi. "Le football appartient à tout le monde, a-t-il déclaré. C’est comme si le fils d’un ouvrier ne pouvait pas rêver de devenir chirurgien, médecin ou avocat. C’est comme si on m’avait dit, dans la cour d’école quand j’étais petit, ‘le ballon est à moi, je joue avec, je le prends'. C’est un coup d’Etat."

L’UEFA envisage une contre-attaque à la Super League

Comme annoncé par Bloomberg et confirmé par RMC Sport, l’UEFA prépare une contre-attaque à la Super League. Une contre-attaque financière surtout. L’UEFA travaille avec un fond d’investissement britannique basé à Londres pour proposer une nouvelle Ligue des champions qui aurait un budget de départ avoisinant 4,5 milliards d’euros mais qui pourrait aller jusqu’à 7 milliards d’euros.


Une proposition avec les équipes européennes qui refusent la Super League mais aussi les équipes qui pourraient finalement abandonner l’idée de rejoindre la Super League.


Ce fonds anglais est en discussions depuis plusieurs semaines avec l’UEFA. Le projet porterait sur une Ligue des champions plus forte avec des revenus supplémentaires pour les clubs.

Mohamed Bouhafsi et Loïc Tanzi

Amazon garde ses distances avec la Super League

Diffuseur de matchs de Premier League en Angleterre et de la Ligue des champions en Italie et en Allemagne, Amazon Prime Video garde ses distances avec la Super League. Dans un communiqué, l'entreprise explique qu'elle n'a "pas été impliquée dans une quelconque discussion" pour cette compétition.

"Amazon Prime Video comprend et partage les inquiétudes des supporters par rapport à la Super League, peut-on aussi lire dans le communiqué. Nous pensons la dramaturgie et de la beauté du football européen vient en partie de la possibilité pour tout club de réussir grâce à ses performances sur le terrain".

Juve: Pirlo ne s'oppose pas à la Super League, une "nouveauté"

Présent en conférence de presse, Andrea Pirlo ne s'est pas opposé au projet de la Super League, laissant entendre qu'il perçevait cela comme une nouveauté. L'entraîneur de la Juventus Turin est l'un des rares acteurs du monde du football à se ranger derrière le projet de Super League.

"Nous sommes concentrés sur nos objectifs actuels, et la qualification en Ligue des champions. Ce n'est encore qu'un projet, notre présent est de viser une place en Ligue des champions. Le président est venu nous parler du projet ce matin. Nous savons notre que notre président est en première ligne, l'un des acteurs du projet, mais nous devons penser au présent, la qualification en C1.

C'est un développement pour le monde du football. Il y a eu beaucoup de changements ces dernières années, la Ligue des champions a changé, la façon de jouer au football a changé, les règles ont changé. C'est une nouveauté, je ne suis pas le mieux placé pour tout détailler. Nous sommes confiants, nous avons un président avant-gardiste. Il vous expliquerait mieux que moi les détails, il est mieux placé pour le faire."

Le Bayern Munich dit non à la Super League

La position du Bayern Munich était connue, un communiqué du club est venu ce mardi l’entériner, une bonne fois pour toutes. "Nos membres et nos supporters rejettent une Super League, écrit le club bavarois. C'est notre souhait en tant que club du Bayern Munich et notre objectif, que les clubs européens vivent cette compétition merveilleuse et émotionnelle qu'est la Ligue des champions, et la développent ensemble avec l'UEFA. Le Bayern Munich dit non à la Super League."

Le président du conseil d'administration Karl-Heinz Rummenigge a réaffirmé: "Au nom du conseil d'administration, je peux déclarer expressément que le Bayern ne participera pas à la Super League. Le Bayern Munich est solidaire de la Bundesliga. C'était et c'est toujours un grand plaisir pour nous de pouvoir jouer la Ligue des champions en tant que représentant de l'Allemagne. Nous nous souvenons tous avec émotion de notre victoire en Ligue des champions à Lisbonne en 2020, on n'oublie pas un moment aussi heureux. Pour le Bayern Munich, la Ligue des champions est la meilleure compétition de clubs au monde."

Jordan Henderson a convoqué une "réunion des capitaines" de la Premier League

D'après les informations du Daily Mail, le capitaine de Liverpool, Jordan Henderson, a convoqué une réunion d'urgence des capitaines de la Premier League pour discuter d'une réponse à émettre à la Super League.

Cette réunion aurait pour but de discuter de la voie à suivre pour les joueurs en réponse au projet de la nouvelle compétition européenne.

PSG: Al-Khelaïfi s'exprime sur son opposition à la Super League

Nasser Al-Khelaifi, Président-Directeur général du Paris Saint-Germain, a été réélu aujourd'hui au Comité exécutif de l'UEFA en tant que représentant de l'Association européenne des clubs (ECA) pour un nouveau mandat de trois ans.

Commentant la position du club concernant les derniers développements dans les compétitions européennes de clubs, Nasser Al-Khelaïfi a déclaré:

"Le Paris Saint-Germain a la ferme conviction que le football est un sport pour tous. J'ai été constant sur ce point depuis le tout début. Il faut rappeler qu'en tant que club de football, nous sommes une famille et une communauté, dont le cœur est constitué de nos supporters. Nous devons nous en souvenir. Il y a un besoin manifeste de faire évoluer le modèle de compétition existant de l'UEFA, et la proposition présentée hier par l’UEFA, qui conclut 24 mois de consultation approfondie de tout le paysage du football européen, va dans ce sens. Nous pensons que toute proposition sans le soutien de l'UEFA - une organisation qui s'efforce de faire progresser les intérêts du football européen depuis près de 70 ans - ne résout pas les problèmes auxquels la communauté du football est actuellement confrontée, mais est au contraire motivée par des intérêts personnels. Le Paris Saint-Germain continuera de travailler avec l'UEFA, l'Association européenne des clubs et toutes les parties prenantes du football européen en se fondant sur les principes de bonne foi, de dignité et de respect de chacun".

Pep Guardiola: "Nous allons jouer en Europe parce que nous le méritons"

Pep Guardiola: "Nous allons jouer la Ligue des champions la semaine prochaine et essayer d'atteindre la finale. Nous allons jouer en Europe parce que nous le méritons". Manchester City affronter le PSG mercredi prochain en demi-finale aller de C1.

Noël Le Graët condamne fermement le projet de la Super League

Invité à réagir par L'Équipe, Le président de la FFF Noël Le Graët a affiché son désaccord vis-à-vis du projet de Super League : "C'est proprement scandaleux. (...) Le président de l'UEFA et de la FIFA sont sur la même longueur d'ondes. Ils ont eu ce matin un discours très proche l'un de l'autre pour condamner ce projet."

"Cela ne peut pas rester impuni s'ils persistent sur cette voie qui ne me paraît pas réaliste. Ils seront sûrement sanctionnés, même si dans un premier temps, il faut se donner encore une chance de paix."

Pep Guardiola contre la Super League: "Le sport n’est pas un sport quand le succès est garanti"

Pep Guardiola a réagi mardi après-midi en conférence de presse au projet de la Super League. "Le sport n’est pas un sport quand le succès est garanti. Ce n’est pas un sport quand il n’y a pas d’importance si vous perdez. Ce n’est pas juste si les équipes se battent au sommet et ne peuvent pas se qualifier", a lancé le coach de Manchester City.

Le premier ministre britannique "n'écarte aucune mesure" pour stopper la Super League

Le Premier ministre britannique Boris Johnson a assuré mardi "qu'aucune mesure n'était écartée" par le gouvernement pour stopper le projet de Super League européenne dissidente, après une rencontre avec les instances du football anglais.

Le dirigeant britannique compte bien stopper ce projet de Super League qu'il qualifie comme "une poignée de propriétaires qui créent leur petit club privé".

Un des six clubs anglais songerait déjà à quitter la Super League

Deux jours après l'annonce de sa création, la Super League fait déjà l'objet de frictions. D'après les indiscrétions de The Times, l'un des six clubs anglais engagés comme membre fondateur (Liverpool, Manchester United, Chelsea, Manchester City, Arsenal et Tottenham) envisagerait de se retirer du projet après après avoir été surpris par l'immense opposition des supporters et l'ampleur des réactions hostiles au projet.

Le quotidien britannique rapporte qu'un des six clubs de Premier League concerné mène des discussions internes d’urgence sur la meilleure façon d'agir.

Zidane renvoie les questions vers Florentino Perez

Zinedine Zidane, entraîneur du Real Madrid s'est présenté face à la presse en marge du match de son équipe contre Cadix ce mercredi en Liga. Interrogé sur la Super League dont Florentino Perez est aussi le président, l'entraîneur français a refusé de répondre et conseillé aux journalistes d'aller demander directement à son boss.

"Je serai direct dans ma réponse. La question concerne une seule personne, le président. Je suis ici pour parler du match, a lâché le technicien merengue. C'est bien de poser la question, chacun se fera son avis. Mais je ne suis pas là pour parler de ça. Je suis là pour évoquer le match de mercredi. De la Liga, de la Ligue des champions... Le reste, ce n'est pas mon travail."

La "Super League contraire à l'âme du football" pour François Pinault

Une réaction intéressante à la Super League du propriétaire du Stade Rennais dont la parole est extrêmement rare dans les médias. Le richississme homme d'affaire français a confié son ressenti auprès du journal Ouest-France.

Pour François Pinault, la Super League est "contraire à l'âme du football qui se doit de rassembler tous les acteurs et spectateurs de ce sport par-delà leurs conditions sociales". Le Breton appelle à "la solidarité forte vis à vis des clubs plus fragiles qui plus est dans ce contexte économique".

Ceferin salue la fidélité du PSG et de l'OL

Aleksander Ceferin a chaleuresement remercié Nasser al-Khelaïfi et Jean-Michel Aulas pour le soutien apporté par les deux présidents de clubs français lors de la crise qui secoue l'UEFA avec la création de la Super League.

"Nasser al-Khelaïfi, merci du fond du cœur, a notamment lancé le patron de l’UEFA à destination du président du PSG. Tu as montré que tu étais un grand homme."

Le Premier ministre voit la Super League comme "une erreur "

Le Premier ministre grec Kyriakos Mitsotakis a critiqué ce mardi la création de la Super Ligue. A l'image d'Emmanuel Macron ou de Boris Johnson, le chef du gouvernement grec souhaite voir les cubs dissidents faire machine arrière.

"La proposition par quelques riches clubs de former une ligue fermée rompt totalement avec l'histoire et la tradition, a lancé le dirigeant sur les réseaux sociaux. C'est tout simplement une erreur. Les fans ne l'accepteront pas.

Les "trois limites économiques évidentes" au projet de Super League

Sur BFM Business, Jérémy Moulard, docteur en Management du Sport Professionnel, revient sur la création d'une ligue de football qui ne réunirait que douze grands clubs européens. "On a vraiment un modèle vicieux qui peut s'installer sur le long terme" prévient-il.

>> Les "trois limites économiques évidentes" de la Super League

"Encore le temps de changer d'avis", le message de Ceferin aux douze clubs

A l'occasion du congrès de l'UEFA, son président, Aleksander Ceferin, a tenu un message fort à l'adresse des douze clubs dissidents: "Cette crise va nous rendre plus fort et le football plus fort que jamais parce que les autorités ont finalement compris à quel point le football est important dans les sociétés européennes. Pour certains (les douze clubs dissidents), les supporters sont devenus des consommateurs, les compétitions des produits commerciaux. L’égoïsme a remplacé la solidarité. L’argent est devenu plus important que la gloire, la cupidité plus importante que la loyauté et les dividendes plus importants que la passion.

Les grands clubs d’aujourd’hui n’étaient pas nécessairement les grands clubs du passé et il n’y a aucune garantie qu’ils seront les grands clubs dans le futur. Ces clubs, qui pensent être gros et intouchables, devraient se remémorer d’où ils viennent. Et devraient réaliser que s’ils sont des géants aujourd’hui, c’est en partie grâce à l’UEFA.

Il est encore temps de changer d'avis. Vous avez fait une énorme erreur mais tout le monde fait des erreurs."

"La Commission européenne n'est pas compétente"

La Commission européenne n'est pas compétente pour bloquer la naissance de la Super Ligue, compétition privée initiée par douze clubs dissidents pour supplanter la Ligue des champions, a déclaré Margaritis Schinas, vice-président de la Commission. "Ce n'est pas de la compétence de la Commission. L'Europe reconnaît depuis des années le droit aux fédérations et à l'UEFA de décider de manière autonome", a déclaré M. Schinas, commissaire chargé de la protection du mode de vie européen (Culture, Education), dans une interview publiée mardi dans le quotidien italien Il Messaggero. Il répondait à la question: "quels sont les instruments de la Commission pour bloquer un projet aussi fort et ambitieux?". "Ce sont eux (l'UEFA et les fédérations nationales de football, ndlr) qui devront trouver des solutions à ces problèmes", a-t-il ajouté.

(AFP)

Infantino désapprouve la création de la Super League

Président de la FIFA, Gianni Infantino donne ce mardi matin un discours au congrès de l'UEFA, où il condamne la création de la Super League: " A la Fifa, nous ne pouvons que désapprouver fortement la création de la Super League, une Super League qui est une ligue privée et une rupture avec les institutions actuelles. Il n'y a aucun doute sur la désapprobation de la FIFA. Soutien total à l'UEFA."

L'ANS "s'oppose fermement" à la Super League

A l'image des supporters anglais ou italiens, l'Association Nationale des Supporters (ANS) a pris position contre la Super League. L'organisation française regrette l'avidité des dirigeants et des riches décideurs à l'origine d'un tel projet.

"L'ANS s'opposer fermement, frontalement et de manière inconditionelle a uprojet de Super League européenne lancé en catiminoi dans la nuit de dimanche à lundi par une poignée d'oligarques et de fonds d'investissements, a taclé l'association dans un communiqué partagé sur les réseaux sociaux. Cette tentative de privatisation du football européen ets une insulte grave à la culture de nos tribunes et fait peser une menace existentielle sur nos clubs et ceux qu'ils font vivre. Mais plus grave encore, sur les fondations d'un football accessible à tous et à toutes."

Sky sports et BT Sport soutiennent l'UEFA et les championnats nationaux

Les deux principaux diffuseurs du football en Angleterre ont réagi à la création de la Super League. La présence des membres du Big Six dans la nouvelle compétition porte un rude coup à la Premier League et les deux chaînes ont publiquement soutenu le championnat anglais.

"Nous sommes complètement concentrés et nous soutenons nos partenaires de longue date au Royaume-Uni et en Europe, en offrant déjà aux fans les meilleures compétitions de football du monde, a réagi Sky Sports. Nous n'avons pas pris part à aucune discussion autour de la Super League."

Une position également partagée par BT Sport dans son message publié sur les réseaux sociaux.

"BT comprend les craintes soulevées par de nombreux fans et voix importantes du football. BT croit que la formation d'une Super League pourrait nuire à la santé du football dans ce pays sur le long terme, a indiqué la chaîne britannique. [...] Nous croyons fermement à l'apport du football dans la vie de chacun et à tous les niveaux. Cela doit être protégé."

La Super League coûte déjà un potentiel diffuseur à la Ligue des champions

La plateforme de streaming australienne Sport Flick a annoncé ce lundi ne pas vouloir se lancer à la course des droits TV de la Ligue des champions pour la période 2021-2024. Dans un communiqué relayé par le NY Times, le média a assuré ne pas vouloir tenter sa chance en raison de l'incertitude liée à l'existence de la Super League.

"Sport Flick confirme qu'il ne formulera pas d'offre pour les saisons 2021-2024 de la Ligue des champions, de la Ligue Europa et de la Conference League, indique la plateforme dans son message. [...] Des facteurs commerciaux concernant cette offre doivent être analysés, en prenant compte avec respect des incertitudes autour de la participation de certains clubs dans les compétitions européennes."

"Nous n’avons pas invité le PSG" assure Perez

Le PSG, comme le Bayern Munich et Dortmund, a choisi de rester fidèle à la Ligue des champions et de soutenir l'UEFA. Cela constitue un choix fort de la part du club francilien, qui n'a pas voulu rejoindre la Super League. Mais de son côté, Florentino Pere assure ne pas avoir invité le club français. Pas plus que les deux grandes formations de Bundesliga.

"Pour l’instant, nous n’avons pas invité le PSG, on commence avec les douze clubs fondateurs, a confié le Madrilène pour El Chiringuito. On pense que le PSG pourrait nous rejoindre mais je ne peux pas m’avancer parce qu’on en a pas encore parlé, ni avec les deux clubs allemands. Nous avons douze clubs fondateurs et nous pouvons en avoir quinze", assure Florentino Perez, le président de la Super League, dans l'émission El Chiringuito en Espagne.

Milner ne veut pas de la Super League

Directement concerné après avoir vu Liverpool rejoindre la Super League dès sa fondation, James Milner espère que la compétition ne verra pas le jour. Le milieu des Reds l'a clraiment fait savoir après le nul de l'équipe anglaise contre Leeds (1-1) en Premier League.

"Je n'aime pas ça, j'espère que ça ne se fera pas", a lancé le vétéran de 35 ans.

Un membre de l'UEFA veut exclure les frondeurs des demies de C1

Jesper Moller, président de la Fédération danoise de football et membre du comité exécutif de l'UEFA, s'est clairement prononcé en faveur d'une exclusion des clubs concernés de toutes les compétitions européennes. Le dirigeant cible en particulier tous les clubs encore qualifiés en demi-finale de Ligue des champions (Real Madrid, Manchester City et Chelsea).

"Ces clubs doivent partir, et je m'attends à ce que cela se produise vendredi, a expliqué Jesper Moller. Et ensuite nous verrons comment nous terminons la Ligue des Champions"

Dani Alves s'oppose à la Super League

Joueur le plus titré de l'histoire du foot européen (29 trophées), avec notamment trois victoires en Ligue des champions, Dani Alves a publié un message pour s'opposer à la Super League. Rentré au Brésil, l'ancien latéral passé par le PSG, le Barça ou encore la Juventus s'en prend à ceux qui veulent s'accaparer le football du peuple.

"Le football a été, est, et sera toujours un sport qui transforme les vies, a lancé le Brésilien sur les réseaux sociaux. Ne permettons pas que des hauts-de-forme gâchent ces chances des petits de rêver à devenir des grands."

Bonjour à tous,

La création de la Super League par douze géants du football mondial et européen a engendré un conflit terrible entre l'UEFA et les équipes représentées. Leader des frondeurs, Florentino Perez (président du Real Madrid) assuré ne pas avoir peur des menaces de l'UEFA et d'Aleksander Ceferin. Selon le patron de la Super League, l'instance européenne n'a pas le pouvoir d'exclure les joueurs impliqués dans cette nouvelle compétition. Depuis l'officialisation de cette rupture, les supporters s'unissent pour exprimer leur mécontentement, les gouvernements montent au créneau pour soutenir les fédérations et ligues et plusieurs joueurs et clubs critiquent l'avidité qui a mené à la création de la Super League. Des joueurs comme Benjamin Pavard (Bayern Munich) ou Ander Herrera (PSG) ont rappelé l'importance de la Ligue des champions et de l'enjeu sportif à leurs yeux.

RMC Sport