RMC Sport

Dortmund-Séville: la séquence dingue avec Haaland, du but refusé au chambrage

Le huitième de finale retour de la Ligue des champions (en direct et en exclusivité sur RMC Sport 2) entre le Borussia Dortmund et Séville a basculé dans une autre dimension. Après huit minutes complètement folles, Erling Haaland a offert le break à son équipe sur penalty.

Séquence totalement folle entre le Borussia Dortmund et Séville, à l'occasion du huitième de finale retour de la C1 (en direct et en exclusivité sur RMC Sport 2). Après l'ouverture du score d'Erling Haaland en première période, le buteur norvégien a doublé la mise pour les Allemands au terme de huit minutes totalement dingues entre la 47e et la 55e.

Tout commence lorsque Haaland mène une contre-attaque du Borussia deux minutes après le début de la deuxième période. Le Norvégien conclut l'action d'un but subtil du pied droit après avoir percé la défense andalouse. Le but est dans un premier temps validé par l'arbitre de la rencontre, Cüneyt Cakir.

La VAR fait finalement appel à l'homme au sifflet, qui se dirige vers les écrans au bord du terrain. Haaland a bien poussé Fernando en entrant dans la surface sévillane, et le but doit être logiquement refusé. Mais l'arbitre remonte trente secondes avant l'action du but pour analyser une action litigieuse, une nouvelle fois dans la surface de Séville.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder Borussia Dortmund-Séville FC en Ligue des champions

Haaland pousse Fernando
Haaland pousse Fernando © Capture d'écran RMC Sport

Jules Koundé a en effet tiré le maillot de Haaland alors que celui-ci tentait de reprendre un centre venu de la droite. Cakir annule le but de Haaland et désigne le point de penalty. Nous sommes à la 50e minute et le buteur norvégien se voit offrir l'occasion d'inscrire un doublé et de marquer son 20e but en C1, en 14 matchs.

Koundé retient le maillot de Haaland
Koundé retient le maillot de Haaland © Capture d'écran RMC Sport

Penalty arrêté puis à retirer

Haaland s'élance... mais Yassine Bounou part du bon côté et sort le penalty du Norvégien. L'équipe de Julen Lopetegui croit bien s'en sortir. Mais Cakir décide de faire retirer le penalty: Bounou était trop avancé au moment de la frappe de Haaland.

Bounou trop avancé sur le penalty de Haaland
Bounou trop avancé sur le penalty de Haaland © Capture d'écran RMC Sport

À la 54e minute, le prodige de 20 ans a une nouvelle occasion d'inscrire un doublé et choisit de tirer du même côté, à gauche de Bounou. Le gardien marocain touche une nouvelle fois le ballon, sans parvenir à le sortir. Le Borussia mène 2-0, à la 55e, huit minutes après le début de cette longue séquence.

Haaland vient chambrer Bounou
Haaland vient chambrer Bounou © Capture d'écran RMC Sport

Et pour couronner le tout, Haaland célèbre son but en allant chambrer Bounou. Une réaction qui déplait fortement aux Andalous, qui se dirigent vers le Norvégien pour l'interpeller. Haaland prend un jaune dans l'action, mais peut bomber le torse. Grâce à son 10e but de la saison en C1, le Borussia est tout proche de la qualification pour les quarts de finale, malgré la réduction du score de Séville sur penalty.

DM