RMC Sport
en direct

Bayern-PSG, l'avant-match en direct: Pochettino justifie la titularisation de Draxler

Draxler

Draxler - AFP

C'est le grand jour, celui où le PSG peut prendre sa revanche sur le Bayern Munich, qui l'a battu en finale de la dernière Ligue des champions en août dernier. Coup d'envoi de ce quart de finale aller à 21h sur RMC Sport 1.

Suivez ce choc avec nous !

Le PSG se déplace à Munich pour la revanche de la dernière finale de Ligue des champions, cette fois en quart de finale aller. Coup d'envoi à 21h sur RMC Sport 1. A suivre en live ici avec nous !

Et pour voir ce duel, abonnez-vous aux offres RMC Sport !

La compo officielle du PSG avec Draxler

La compo du PSG: Navas - Dagba, Marquinhos, Kimpembe, Diallo - Danilo, Gueye - Di Maria, Neymar, Draxler - Mbappé

Remplaçants : Rico, Letellier, Kehrer, Rafinha, Kean, Sarabia, Herrera, Bakker, Pembele, Gharbi, Nagera, Kamara

La compo du Bayern avec Choupo-Moting

La compo du Bayern: Neuer - Pavard, Süle, Alaba, Hernandez - Goretzka, Kimmich - Sané, Müller, Coman - Choupo-Moting

Pochettino explique ses choix sur RMC Sport

"On a différentes options pour jouer, on revient de la trêve internationale, Julian (Draxler) a l’expérience, il peut nous apporter beaucoup de choses, on a fait l’analyse de l’effectif, c'est une combinaison de tout ça, on espère réaliser un bon match. Kylian (Mbappé) a joué beaucoup de matchs, on préfère le mettre en pointe, peut-être pour moins courir. On espère avoir un bon rendement pour aller vers la victoire. J’attends de la concentration et de l’intensité, ce qui a manqué contre Lille. Il nous faut plus de constance, c’est un match de Ligue des champions, tous les joueurs veulent jouer ce genre de rencontre. C’est la meilleure équipe d’Europe en face. Il faut jouer ensemble, agressif. Le plus important c'est l'équilibre, la régularité. Cela a été difficile cette saison, même avec un autre entraîneur."

Pas de neige sur la pelouse

Il fait actuellement -4 degrés du côté de l'Allianz Arena. Mais que les joueurs se rassurent, il n'y a pas de neige sur le terrain.

Le vestiaire parisien est prêt

A noter que les Parisiens évolueront en blanc ce soir.

Quelques flocons à Munich

Pas de quoi remettre en question la tenue du match. La pelouse a été préservée, offrant des conditions de jeu idéales pour le quart de finale aller de Ligue des champions entre le Bayern et le PSG (mercredi à 21h, en exclusivité sur RMC Sport 1).

Pourquoi Draxler va démarrer

Les explications sur la titularisation surprise de Julian Draxler avec le PSG pour le choc en 8e de finale aller de Ligue des champions, face au Bayern Munich.

La compo parisienne avec la surprise Draxler

Le PSG affronte ce mercredi soir le Bayern Munich en quart de finale aller de Ligue des champions (21h, RMC Sport 1). Avec deux surprises dans son onze de départ: les titularisations de Colin Dagba en défense et de Julian Draxler en attaque.

Dagba et Draxler vont débuter !

Devant Navas, la défense parisienne sera composée de Dagba, Marquinhos, Kimpembe et Diallo. Danilo et Gueye seront au milieu de terrain. Il y aura Di Maria, Neymar, Mbappé et Draxler dans le secteur offensif. La présence de l'Allemand dans le onze est la grosse surprise !

(LT)

Choupo Moting est "prêt pour le PSG"

Dans une bande-annonce du Bayern Munich en prévision de ce match, l’international camerounais est interrogé sur la rencontre qu’il devrait disputer en tant que titulaire, et ce qui le lie au club de la capitale: "C’est la revanche de la Ligue des champions et un match spécial pour moi parce que j’ai joué pour l’équipe adverse pendant deux ans, explique-t-il notamment. Aujourd’hui, je suis à 100% un joueur du Bayern et je veux gagner ce match. C’est une histoire de dingue. Personne n’aurait pu s’attendre à ce que nous jouions l’un contre l’autre aussi tôt. Et si j’avais eu le choix, j’aurais préféré que ce soit en finale. Mais je suis très impatient de revoir les gars. Quelques-uns m’ont écrit: "Hey, on va se retrouver. Prépare toi !" Pour rigoler, je leur ai dit: "Préparez-vous aussi !"

Le message conquérant de Neymar

Le n°10 du PSG vient de poster sur ses réseaux une photo de sa cuisse tatouée. Avec un message conquérant avant le choc sur la pelouse du Bayern: "Les gens ne savent pas à quel point je suis obsédé par la victoire".

Pas de neige sur la pelouse de l'Allianz Arena

La météo alterne neige et éclaircies depuis ce mercredi matin à Munich. Mais la tenue du match n'est pas du tout remise en cause. Habitué à ces températures très fraîches, le Bayern a équipé la pelouse de l'Allianz Arena d'un chauffage. Les webcams postées dans l'enceinte montrent un terrain en parfait état et sans aucune trace de neige. L'extérieur du stade est, lui, recouvert de blanc.

La webcam à l'intérieur de l'Allianz Arena
La webcam à l'intérieur de l'Allianz Arena © Capture
La webcam à l'extérieur de l'Allianz Arena
La webcam à l'extérieur de l'Allianz Arena © Capture

Müller ne sent pas les équipes anglaises "super fortes"

Interrogé sur les candidats au titre en Ligue des champions, Thomas Müller reconnaît une grande adversité mais ne redoute pas une équipe en particulier. Notamment les écuries anglaises, comme Manchester City que le Bayern pourrait affronter en demi-finales en cas de qualification aux dépens du PSG. "Je ne sens pas les équipes de Premier League super, super fortes, estime, dans sa franchise légendaire, l'attaquant du Bayern dans une interiew à The Indedendent. Mais, bien sûr, la compétition est excellente. Il y a des matchs prestigieux chaque semaine. Je pense que c'est la plus grande compétition du monde, c'est sûr. Mais cela ne veut pas dire que les cinq premiers de la Premier League gagnent tout dans leurs compétitions internationales, ou quand on compare le quatrième de la Premier League et le quatrième de la ligue allemande. Lorsqu'ils jouent un match à élimination directe les uns contre les autres, n'importe quelle équipe peut gagner."

Pour Müller, "une saison au Bayern en vaut trois ailleurs"

Dans une interview accordée à The Independent, Thomas Müller avoue son bonheur d'évoluer au Bayern Munich dans un climat de très forte pression. "Habituellement, je dis qu'une année au Bayern, c'est comme jouer trois ans dans un autre club en Allemagne, explique-t-il. L'intensité est bien sûr très élevée, avec les médias. Chaque match amical est à la télévision allemande, vous n'avez donc pas le temps de vous détendre."

"Chaque fois que vous faites une mauvaise passe ou un mauvais tir, tout le monde dit: 'Oooh, Thomas Muller ne joue pas bien!'. C’est stressant, mais j’adore ça. Quand tu es dans ce métier depuis longtemps, tu es un peu accro à cette pression et c'est peut-être l'une des choses les plus difficiles après la carrière, de se mettre dans une configuration qui te donne cette adrénaline, qui te donne ce sentiment. Peut-être que quand j'irai à la montagne et dans les héliports, je ne sais pas!"

"Gagner est le but - c'est ce qui vous donne le sentiment que vous recherchez - pas la médaille, conclut-il. D'accord, c'est bien pour les photos, mais être meilleur que ton adversaire: c'est le sentiment qui te rend heureux."

Neymar exhibe un tatouage sur "sa rage de vaincre"

A l'approche du choc, Neymar a publié une photo sur ses réseaux sociaux sur laquelle il exhibe un tatouage sur sa cuisse droite. "Les gens ne comprennent pas à quel point je suis obsédé par la victoire", indique le message.

Il neige à Munich

Il fera très frais ce mercredi soir lors du quart de finale aller de la Ligue des champions entre le Bayern Munich et le PSG. Le club bavarois a publié une photo de son centre d'entraînement recouvert de neige. La météo dans la ville bavaroise alterne, depuis ce mercredi matin, entre flocons et éclaircies. La tenue de la rencontre n'est pas menacée dans une région habituée à de telles conditions. Mais il fera froid.

"Ce n’est pas le moment de pleurnicher", lance Herrera

Interrogé sur Europe 1, Ander Herrera estime que le PSG ne doit pas se focaliser sur ses absences à l’heure d’affronter le Bayern Munich, ce mercredi, en quart de finale aller de la Ligue des champions (21h sur RMC Sport 1). Les Parisiens se présenteront à l’Allianz Arena sans Marco Verratti, Alessandro Florenzi, Leandro Paredes, Mauro Icardi et Layvin Kurzawa. Les Munichois évolueront eux sans Robert Lewandowski et Serge Gnabry."On ne doit pas trop penser au fait qu’ils ont des absents ou non. De notre côté non plus, estime Herrera. Ce n’est pas le moment de pleurnicher. On doit être optimiste et concentré pour essayer de gagner." Sans penser à la défaite en finale l’été dernier à Lisbonne. "Quand je joue contre une équipe qui m’a déjà battu, je ne pense pas à une revanche. Ce n’est pas la meilleure manière de préparer un match", assure le milieu de terrain espagnol.

Flick n'a pas oublié le carton des Parisiens à Barcelone

Au micro de RMC Sport, Hans-Dieter Flick a confié tout le bien qu'il pense des joueurs du PSG: "Tout le monde a vu les qualités du PSG à Barcelone. Ils ont une grande charnière avec Marquinhos et Kimpembe, et devant avec Neymar, Mbappé, Di Maria, Kean… Ce sont d’excellents joueurs. Des joueurs hors-normes, chacun peut faire la différence. Ils savent faire les bons choix, amènent de la qualité, offensivement, ils mettent du rythme et ils ont une bonne technique. C’est une équipe qu’on prend plaisir à regarder."

Marquinhos veut voir de "l'agressivité"

A la veille de Bayern-PSG en quart de finale aller de Ligue des champions (mercredi, 21h), le capitaine parisien Marquinhos a évoqué au micro de RMC Sport les potentielles clés du match. "Chaque match a son contexte, c'en est un différent aujourd'hui, a expliqué ce mardi le Brésilien au micro de RMC Sport. Il faut oublier ce qui s'est passé, on apprend de ses erreurs pour mieux faire ensuite. Mais s'il y a des joueurs qui veulent se motiver avec ça, libre à eux... Le groupe grandit, prend de la maturité, avec des bonnes et des mauvaises expériences, poursuit le capitaine. On sent que le club gagne en expérience. On essaie de mettre tous les ingrédients pour être calmes, pour faire ce qu'il faut sur le terrain. Après sur la pelouse, c'est à nous, joueurs, d'avoir de la personnalité. J'aime affronter les meilleurs, au top de leur forme, pour nous tester, observe Marquinhos. S'il n'est pas là, d'autres grands joueurs seront là. Il faut se concentrer sur leur collectif. Notre force aussi sera d'avoir un bon collectif et de l'agressivité. Marquer à l'extérieur est important, ne pas prendre de but aussi. Si on peut partir avec la victoire comme à Barcelone..."

"Ce sera difficile sans Lewandowski", reconnaît Altintop

Ambassadeur UEFA pour la finale de la Ligue des champions qui aura lieu au stade Atatürk à Istanbul le 29 mai, Hamit Altintop voit pour le PSG une opportunité contre le Bayern ce mercredi (21h sur RMC Sport). Pour l'ancien Munichois, l'absence de Robert Lewandowski offre aux Parisiens une opportunité presque inespérée.

>> Retrouvez ici l'entretien d'Hamit Altintop

Suivez le match sur RMC Sport

Le choc entre le PSG et le Bayern est évidemment à suivre en exclusivité sur RMC Sport 1, prise d'antenne à 19h30 et coup d'envoi à 21h. Si vous n'êtes pas encore abonné, vous pouvez le faire par ici.

Mbappé: La finale, "une blessure"

C'était il y a huit mois, mais la déception de la finale perdue face au Bayern 1-0 n'est toujours pas passée au PSG, notamment pour Kylian Mbappé, qui s'est exprimé au micro de RTL, dans le cadre d'un entretien enregistré après le match face à la Bosnie. Le même où il faisait part de son mal-être face aux critiques. Mais Mbappé l'assure, ce ne sera pas le même PSG, ni même celui qui peine à gagner les matchs importants en championat. ""On a quand même beaucoup appris depuis cette finale". "Bien sûr que la Ligue des Champions, on a envie de faire les choses bien".

Le récap des épisodes précédents

Il s'est déjà passé beaucoup de choses dans cet avant-match: le PSG est privé de ses deux Italiens, Florenzi et Verratti. Le Bayern devra lui faire sans ses deux attaquants, Gnabry et Lewandowski, out pour la double confrontation. Tous les différents protagonistes en ont parlé lors des conférences de presse, à retrouver dans notre live de mardi.

https://twitter.com/pierrekoetschet Pierre Koetschet Journaliste RMC Sport