RMC Sport

Ligue des champions: Coman peiné par l'élimination du PSG (et pour Kimpembe)

Dans une interview à RMC Sport, Kingsley Coman s'est confié sur l'élimination du PSG, son ancien club, en huitièmes de finale de la Ligue des champions. Après la défaite des Parisiens contre les Red Devils, l'attaquant du Bayern a envoyé un message de soutien à Presnel Kimpembe.

Il n’a pas oublié son club formateur. Dans un entretien accordé à RMC Sport, Kingsley Coman s’est confié sur l’élimination du PSG par Manchester United en huitièmes de finale de la Ligue des champions. "Je ne suis plus supporter (du PSG) comme je l’ai été plus jeune. C’est différent maintenant que je joue avec un club de supporter un autre club, mais ça m’a embêté. Ils avaient déjà subi une remontada (face au Barça en 2016-17, ndlr). Et pour l’image du club, pour tout, ça m’a fait un peu de mal, surtout pour Presnel (Kimpembe) qui est dans le groupe. Donc ça m’a fait un peu de mal, plus pour lui et pour l’image du club", confie l’attaquant du Bayern Munich, formé au sein du club parisien, qu’il a quitté en 2014 pour rejoindre la Juventus.

"Je me devais de lui envoyer"

"Après c’est le football et il faut faire ce qu’il faut pour ne pas avoir ce genre de situation", appuie Coman, qui a évolué avec Kimpembe dans les équipes de jeunes du PSG. "Je lui ai envoyé un petit message, mais je sais que c’est un peu compliqué dans ces moments-là. Je me devais de lui envoyer pour lui montrer mon soutien", ajoute le joueur de 22 ans du Bayern, de retour en sélection pour affronter la Moldavie vendredi et l’Islande lundi, près d’un an et demi après son dernier match disputé sous le maillot bleu. Comme son ancien club, Coman n’aura pas l’occasion de disputer les quarts de finale de la Ligue des champions cette saison puisque le Bayern a été sorti par Liverpool en huitièmes.

En 2015, il avait atteint la finale avec la Juve, aux côtés notamment de Paul Pogba, mais avait dû s’incliner face au Barça (3-1).

>> La Ligue des champions (comme la Ligue Europa), c'est à suivre en exclusivité sur RMC Sport, cliquez ici pour vous abonner

RR avec Saber Desfarges