RMC Sport

Ligue des champions: La France joue très gros à l'indice UEFA (et ça commence ce soir)

Ce mardi (à 20h30), l’AS Monaco devra venir à bout du PSV Eindhoven, afin d’assurer sa place pour le prochain tour de la Ligue des champions. Mais comme relevé par l’Equipe, cette qualification est primordiale pour le football français, et ce pour une raison particulière.

Comme chaque année, les clubs français auront à cœur de performer en Coupe d’Europe. Pas seulement pour leur gloire personnelle, mais aussi afin de permettre à la France de gratter des points à l’indice UEFA. Mais cette saison est encore plus cruciale que les autres, et les formations françaises engagées dans ces compétitions devront mettre les bouchées double dans l’intérêt collectif.

Comme relevé par l’Equipe, le foot français pourrait assister à un bouleversement majeur dans l’attribution des places européennes. À l’heure actuelle, seules les deux premières équipes de Ligue 1 sont directement qualifiées pour la Ligue des champions, tandis que le troisième du championnat doit disputer des tours préliminaires, afin d’espérer rejoindre ses homologues. Or, ceci est susceptible de changer grâce à la réforme de la Coupe aux grandes oreilles prévue pour la saison 2024-2025.

Grosse concurrence entre la France et les Pays-Bas

Avec ce gros changement en cours, la France, actuellement cinquième au classement général (49,997 points) aura droit à quatre formations présentes en Ligue des champions, dont trois qui n’auront pas à passer par les tours préliminaires. Mais rien n’est encore gagné pour les Français. Car l’écart avec les Pays-Bas (6e avec 47,900 points) se réduit et une défaite de Monaco face au PSV Eindhoven fera très mal dans ce duel entre adversaires directs.

De plus, le Portugal, septième reste en embuscade avec ses 45,549 points. Autant dire que la France n’aura pas vraiment le droit à l’erreur, surtout que si les Néerlandais et les Portugais venaient à devancer la France, les clubs de Ligue 1 n’auront droit qu’à une seule place pour intégrer directement la Ligue des champions. Un tel cas de figure serait un énorme coup dur pour le championnat.

De quoi mettre une pression supplémentaire sur l’AS Monaco. Opposé ce mardi (à 20h30) au PSV Eindhoven en vue de troisième tour retour de la Ligue des champions, les Monégasques jouent déjà un rôle clé afin de maintenir la France à la cinquième place.

JO