RMC Sport

Ligue des champions: Ronaldo en héros, le Barça en plein cauchemar, le Bayern en feu… les meilleurs moments en vidéo

Giflé par le Bayern en ouverture de sa campagne de Ligue des champions, le Barça a essuyé une nouvelle claque à Lisbonne, surclassé par Benfica (3-0). Cristiano Ronaldo a lui surgi en fin de match pour sauver Manchester United.

Juventus 1-0 Chelsea

Dominé par Manchester City en championnat d'Angleterre, Chelsea attendait la Juve de pied ferme pour se relancer. Requinquée en Serie A après un début de saison loin de ses standards, la Vieille Dame a montré qu’elle avait encore des ressources malgré des absents en attaque. Compacte en défense et tranchante en attaque, la Juve a posé de sérieux problèmes à la formation de Thomas Tuchel, à la peine pour se créer des occasions dangereuses en première période. Piégé par Federico Chiesa au retour des vestiaires, Chelsea laisse la tête du groupe à la Juve, vainqueur de ses deux premiers matches.

>> Ligue des champions: Barça, Bayern, Juve... revivez la J2

Benfica 3-0 FC Barcelone

Après la claque inaugurale face au Bayern Munich (3-0), le Barça était attendu au tournant, condamné à réagir. Pour son bilan comptable et le bien de son entraîneur Ronald Koeman, sur un siège éjectable. Quelque peu rassuré par un succès contre Levante (3-0) le Barça n’est pas guéri, loin de là. Les coéquipiers de Koeman ont rectifié le tir en Liga, mais le mal est plus profond. Benfica en a profité. L’ouverture du score rapide de Nunez a semé le doute dans les esprits catalans, et notamment celui de Luuk de Jong, déjà bien embrumé. Atout maître de ce Barça toujours privé du Français Ousmane Dembélé, le Néerlandais Memphis Depay n’a pas pesé. Et le Barça, dos au mur, s’est effondré sur un deuxième but de Silva. L’une des grandes recrues de Benfica, l’Ukrainien Yaremchuk a été un véritable poison. Le Barça a encaissé un penalty en fin de match, sombrant définitivement. Un naufrage. Humilié pour la deuxième fois cette saison, le Barça est dernier de son groupe.

>> Découvrez les offres de RMC Sport et suivez en direct la Ligue des champions

Bayern Munich 5-0 Dynamo Kiev

Le Bayern Munich déroule, façon rouleau compresseur. Portés par le deuxième doublé en deux matches de Ligue des champions de son buteur maison, le Polonais Robert Lewandowski, les Bavarois n’ont laissé aucune chance au Dynamo Kiev (5-0), bien incapable de contrarier l’irrésistible marche en avant du champion d’Allemagne. Le Bayern s’est promené dans son jardin, à l’image de Serge Gnabry, auteur du troisième but, conclu d’une puissante frappe sous la barre. Autre international allemand, Leroy Sané a donné une ampleur encore plus importante au score avec un but surprenant. Tout juste entré en jeu, l'ancien Parisien Eric Choupo-Moting a participé à la fête.

Manchester United 2-1 Villarreal

Incroyable dénouement à Old Trafford. Cristiano Ronaldo disputait ce mercredi son 178e match en Ligue des champions, devenant le joueur ayant participé au plus grand nombre de rencontres dans l’histoire de la compétition. La dernière, qu’il a disputée contre Villarreal avec les Red Devils mercredi soir, aurait pu ne pas rester dans sa mémoire comme un souvenir impérissable tant les Mancuniens ont souffert face au pressing des joueurs d’Unai Emery. Mais le quintuple Ballon d'or a trouvé le moyen d'offrir la victoire à son équipe dans les 45 dernières secondes de la rencontre. Sauvés par les multiples parades de son dernier rempart David De Gea et un bijou de Telles, les Mancuniens ont bénéficié d'un miracle, nommé CR7. Battu par les Young Boys de Berne lors de la première journée, Manchester United décroche sa première victoire au moment opportun, alors que se profile une double confrontation face à une séduisante équipe de l’Atalanta.

Salzbourg 2-1 Lille

Après le nul face à Wolfsburg il y a deux semaines, Lille a été battu par Salzbourg (2-1) et son jeune prodige Karim Adeyemi, auteur d'un doublé, mercredi lors de la deuxième journée de Ligue des champions. Le Losc, revigoré en Ligue 1 après deux victoires contre Reims et Strasbourg, n'a plus gagné en C1 depuis 9 matches. Mercredi, ses espoirs ont été douchés par les buts d'Adeyemi, tous deux inscrits sur penalty (35e, 53e). Les Nordistes ont ensuite réussi à réduire l'écart grâce à Burak Yilmaz (62e), mais cela n'aura pas été suffisant. 

Wolfsbourg 1-1 FC Séville

Rencontre la moins emballante de la soirée, ce Wolfsburg-Séville s’est achevé dans la confusion après un penalty extrêmement sévère sifflé contre les Allemands. Et qui a coûté au Français Josuha Guilavogui sa place sur le terrain. Le milieu de terrain a été expulsé pour une semelle dans la surface de réparation, commise dans le prolongement d’une intervention défensive parfaitement licite de sa part. Ivan Rakitic a transformé la sentence. Avant cela, les Loups avaient bénéficié d’une grande réussite, ouvrant le score sur leur premier tir cadré de la compétition. Les Sévillans, malgré une très nette domination dans le premier acte, ne trouvaient pas la solution, jusqu’à ce penalty qui ne manquera pas de faire parler.

QM