RMC Sport

Lille-Wolfsbourg: le penalty à la dernière seconde qu'Onana a failli obtenir

Au bout du temps additionnel, le LOSC a bien failli obtenir un penalty face à Wolfsbourg (0-0) pour une faute de Josuha Guilavogui sur Amadou Onana. Mais l'arbitre, après avoir désigné le centre de la surface, a constaté que la faute avait été commise à l'extérieure de la zone de vérité. C'est donc un coup franc qui a été accordé.

Le contact s'est produit à six secondes de la fin du temps additionnel (qui était de six minutes). Lors de son nul 0-0 face à Wolfsbourg, comptant pour la première journée de la phase de poules de la Ligue des champions, le LOSC a bien failli arracher un penalty sur sa dernière action.

À la suite d'un ballon mal dégagé par l'équipe allemande - réduite à dix depuis l'exclusion de John Brooks à la 63e minute - le LOSC faisait circuler pour placer une ultime attaque. C'est ainsi que le ballon est arrivé dans les pieds d'Amadou Onana sur l'aile gauche. Le milieu sénégalais a alors tenté une percée dans la surface. Mais au moment de franchir la ligne blanche, Josuha Guilavogui l'a fauché en voulant lui barrer la route.

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder les meilleures affiches de la Ligue des champions

À quelques centimètres de la ligne

L'arbitre, le Néerlandais Danny Makkelie, a instinctivement désigné le point de penalty. Mais les ralentis ont vite montré que l'accrochage était survenu juste derrière la limite de la zone de vérité. L'assistance vidéo à l'arbitrage (VAR) a donc logiquement mis la rencontre en pause, afin de vérifier les images. Après une minute d'analyse, Danny Makkelie s'est logiquement déjugé et a finalement annoncé un coup franc pour les Lillois.

Très excentré, Burak Yilmaz a tenté un centre fort au premier poteau. En vain. La défense allemande a su dégager en corner et provoquer la fin de la rencontre, l'arbitre n'étant en effet pas tenu de laisser une nouvelle opportunité aux Dogues, déjà peu vernis avec un but de Jonathan David refusé en début de seconde période pour quelques centimètres.

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport