RMC Sport

Liverpool-Atlético: Simeone ne compte toujours pas serrer la main de Klopp

À la veille de la rencontre entre Liverpool et l’Atlético de Madrid, le coach du club espagnol Diego Simeone a affirmé en conférence de presse qu’il ne comptait pas serrer la main de l’Allemand. L'entraîneur argentin a précisé ne pas aimer "l’hypocrisie".

Ce mercredi (à 21h), Liverpool a l’occasion en battant l’Atlético de Madrid de se qualifier pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions. Dauphin des Reds, les Espagnols restent sur une défaite 3-2 face aux Anglais. Le quatrième de Liga doit engranger des points pour ne pas voir le FC Porto (4 points) passer devant au classement.

À une journée de ce choc, Diego Simeone a annoncé en conférence de presse qu’il ne comptait pas serrer la main de Jürgen Klopp. Comme lors du match aller, donc. "Je sais que c’est la règle en Angleterre et que ça fait partie du fair-play, mais je n’aime pas l’hypocrisie que cela peut supposer", s'est-il expliqué.

Le coach argentin avait déjà fait part des raisons de ce choix, lorsqu’il avait snobé le technicien allemand à l'issue de la première confrontation: "Je ne serre jamais la main après un match, parce que je n’aime pas ça. Ce n’est pas sain, ni pour celui qui gagne, ni pour celui qui perd. C’est comme ça que je vois les choses".

Klopp: "Je veux lui serrer la main"

Cette attitude, Jürgen Klopp a déclaré qu’il n’en était pas fan. Lors du match aller, le coach de Liverpool avait mis ce refus de la part de Simeone sur le coup de la défaite: "Il était manifestement en colère, pas contre moi mais contre le jeu. Il n’y a rien d’autre".

Pour conclure, il avait exprimé le souhait de pouvoir serrer la main de son homologue: "La situation est claire. Je veux lui serrer la main. Sa réaction, comme la mienne, n’a pas été très cool. La prochaine fois que nous nous verrons, nous nous serrerons la main. Ce n’est rien". Vu les propos de l’Argentin, le vœu de Klopp a peu de chances de se réaliser.

JO