RMC Sport

Manchester City-PSG: le film émouvant de la demi-finale retour, "Pas tout perdu"

EXCLU RMC SPORT. Sans Kylian Mbappé pour le match retour, le PSG n'a pas réussi à renverser la vapeur face à Manchester City pour se qualifier une deuxième fois de suite en finale de la Ligue des champions. Découvrez le film RMC Sport : "Pas tout perdu".

Les supporters du PSG se raccrochaient aux bonnes prestations de leur équipe à l'extérieur. À Barcelone et à Munich, le club de la capitale avait impressionné. Mais la marche était trop haute, les lacunes trop évidentes, l'absence de Kylian Mbappé trop préjudiciable. Le 4 mai, le Paris Saint-Germain a été privé d'une deuxième finale consécutive de Ligue des champions par Manchester City. Le club anglais, une semaine après sa victoire 2-1 au Parc des Princes, s'est imposé 2-0 grâce à un doublé de Riyad Mahrez.

Une soirée à revivre avec le film que RMC Sport vous propose (vidéo ci-dessus): "Pas tout perdu". Les images exclusives de l’élimination parisienne, avec notamment la polémique de l’insulte supposée de l’arbitre et les autres discussions sur le terrain.

>> Les images de l'insulte dénoncée par Verratti

Le film du match Manchester City-PSG
Le film du match Manchester City-PSG © RMC Sport

>> Abonnez-vous aux offres RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

Fin de match tendue

Le Paris Saint-Germain a pourtant eu des raisons d'y croire, avec notamment un penalty accordé assez rapidement. Mais l'assistance vidéo a contrarié les Parisiens, à juste titre. Une première désillusion suivie d'un coup de massue, avec le premier but de Riyad Mahrez (11e).

Avec deux buts, le PSG aurait pu arracher une prolongation. Mais Manchester City était trop fort. Longtemps contrarié en quarts de finale, Pep Guardiola a mis au point une équipe redoutable, qui s'est mise à l'abri avec ce deuxième but de l'international algérien à la 63e minute.

Au final, Paris n'aura cadré aucun de ses 14 tirs. Et comme bien souvent, le groupe a même fini par perdre ses nerfs, avec cette exclusion d'Angel Di Maria pour un mauvais geste (69e) et une cascade d'avertissements pour des fautes grossières. Le PSG fait un pas en arrière, et doit encore apprendre.

RMC Sport