RMC Sport

Manchester City-PSG: les images de l’insulte de l’arbitre dénoncée par Verratti

Une séquence du film RMC Sport de la demi-finale retour de Ligue des champions entre Manchester City et le PSG (2-0) va dans le sens des accusations portées par Marco Verratti à l’encontre de l’arbitre, Björn Kuipers.

Marco Verratti disait vrai à l’issue du match, mardi dernier. Les images laissent peu de place au doute. L'arbitre de la demi-finale retour de Ligue des champions entre Manchester City et le Paris Saint-Germain mardi (2-0), le Néerlandais Björn Kuipers, a bien insulté Marco Verratti en lui assénant un triste "fuck you".

L’insulte est entendue à deux reprises sur une séquence du film RMC Sport consacré à l’élimination du Paris Saint-Germain dans le dernier carré de la C1. Mais une seule semble provenir de la bouche de l’arbitre, la première, les lèvres de Björn Kuipers étant alors synchronisées avec l’insulte.

Dans l’excitation générale qui entoure cet "incident", qui fait suite à une faute de l'Italien, les mots employés par Björn Kuipers ne semblent pas déclencher de réaction particulière, hormis chez Marco Verratti. La deuxième insulte entendue, en revanche, n'est pas prononcée par l'arbitre.

Manchester City-PSG: le moment où Verratti accuse l'arbitre de l'avoir insulté
Manchester City-PSG: le moment où Verratti accuse l'arbitre de l'avoir insulté © RMC SPORT

Kuipers aurait aussi dit "fuck off" à Paredes

"Si moi je dis ça, je prends dix matchs", regrettait Marco Verratti au micro de RMC Sport, à l’issue du match. "Je voudrais dire quelque chose: on parle de respect avec les arbitres, mais il a dit: 'Fuck off' à Leandro Paredes. Nous si on dit ça, on a une sanction de trois ou quatre matches", certifiait pour sa part Ander Herrera.

Sans trop s’étendre sur le sujet, le directeur sportif du Paris Saint-Germain, Leonardo, a aussi réagi. "On a parlé de ça, je pense que vous avez trouvé les images. C’est tellement clair que je ne commente même pas", a dit le Brésilien.

"C'est dommage, la manière, je ne veux pas baser notre élimination sur la question de l'arbitrage mais je pense qu'il y a eu beaucoup de situations qui n'étaient peut-être pas bien gérées" par l'arbitre, a-t-il ajouté. L'entraîneur Mauricio Pochettino n'a, lui, pas voulu insister sur le sujet.

QM