RMC Sport

Manchester United-PSG: polémique autour de deux mauvais gestes de Fred sur Paredes

La tension est montée d'un cran entre les joueurs de Manchester United et ceux du PSG ce mercredi, dans ce match de la cinquième journée de la Ligue des champions. La faute à un tête contre tête houleux entre Fred et Leandro Paredes.

Il fallait bien ajouter de l'électricité dans l'air de ce match capital pour le PSG. Sur la pelouse de Manchester United ce mercredi, dans le choc de la cinquième journée de phase de poules de la Ligue des champions, la tension est montée d'un cran aux environs de la 20e minute de jeu. 

>>> suivez Manchester United-PSG en direct live-texte

Leandro Paredes s'est retrouvé au sol, se plaignant d'avoir reçu un coup de tête de la part de Fred. Parisiens et Mancuniens ont donc échangé quelques amabilités, tandis que l'arbitre se dirigeait vers l'écran du VAR, pour revoir l'action et trancher. 

Un simple carton jaune pour Fred

Le tête contre tête de Fred et Paredes en arrière-plan
Le tête contre tête de Fred et Paredes en arrière-plan © RMC Sport
La tension est montée entre les deux équipes
La tension est montée entre les deux équipes © RMC Sport

En revenant vers les acteurs de la rencontre, Daniele Orsato a finalement opté pour le carton jaune, à l'encontre du milieu de terrain des Red Devils. Sans doute a-t-il considéré que l'Argentin du PSG se laissait trop facilement tomber par terre, frôlant la simulation. Et ce coup de tête, en revoyant les images, peut être interprété comme un tête contre tête. Ce qu'a semblé penser l'arbitre italien. 

La semelle sur Paredes

La semelle de Fred sur Paredes
La semelle de Fred sur Paredes © RMC Sport

Visiblement, Fred n'avait pas compris le message. Car alors qu'il venait de frôler le carton rouge, le Brésilien s'est rendu coupable d'une vilaine semelle... sur Leandro Paredes à la 39e minute. Mais c'est bien le joueur du PSG qui a été sanctionné d'un carton jaune, l'arbitre ayant considéré le tacle de l'Argentin trop appuyé. Mais sur les images, ce dernier ne touche pas son adversaire. 

A.Bo