RMC Sport

"Mbappé n'est pas le leader du PSG et ne le sera pas tant que Neymar est là", selon Rothen

Dans Top of the Foot sur RMC, Jérôme Rothen a évoqué les négociations de prolongation de contrat entre le PSG et Kylian Mbappé. Pour le consultant, le champion du monde français devra accepter d'être dans l'ombre de Neymar, s'il décide de poursuivre l'aventure.

Le triplé au Camp Nou a-t-il changé la donne? La performance de Kylian Mbappé lors de la victoire éclatante 4-1 du Paris Saint-Germain contre le FC Barcelone, mardi soir pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, a un peu plus renforcé les spéculations autour de son avenir. Sous contrat jusqu'en juin 2022, le champion du monde français n'a toujours pas décidé de prolonger ou non. En tout cas, pour Jérôme Rothen, membre de la Dream Team RMC Sport, les événements de la semaine n'ont pas changé l'équation qui, selon lui, porte avant tout sur son statut dans l'effectif.

>> Abonnez-vous aux offres exclusives RMC Sport pour regarder la Ligue des champions

"Ce n'est pas parce qu'il a mis trois buts qu'il doit tout revoir à la hausse et essayer de se croire leader du PSG, ce qu'il n'est pas et qu'il ne sera jamais tant que Neymar est là", estime l'ancien international français, de passage jeudi dans Top of the Foot sur RMC. "Est-ce qu'il pense pouvoir vivre un peu derrière Neymar et continuer sa progression? C'est possible. Mais s'il pense le contraire, il faut qu'il s'en aille. C'est une certitude", ajoute-t-il.

"Je voudrais qu'il soit plus clair"

"Il ne faut pas le voir la tête baissée, comme cela a été le cas sur certains matchs, reprend Jérôme Rothen. C'était peut-être dû à plein de choses: à l'entraîneur Thomas Tuchel qui ne lui correspondait pas, au fait qu'il ne soit pas bien physiquement et qu'il ait eu le Covid, au fait que c'est sa première crise de footeux avec des performances qui n'étaient pas bonnes. Il avait peut-être du mal à la gérer. Il forçait son jeu et avait perdu confiance sur plein de choses. Petit à petit, il remet les choses dans l'ordre. Barcelone, c'est un grand match. Mais on attend confirmation".

Ces dernières semaines, Kylian Mbappé a publiquement fait savoir que les discussions étaient en cours, mais qu'il n'avait pas l'intention de se précipiter pour décider. "Je voudrais qu'il soit plus clair", ajoute Jérôme Rothen, jugeant toutefois que la crise économique va sûrement faire pencher la balance en faveur du PSG. "Aujourd'hui, le Real Madrid n'a pas les mêmes moyens qu'il y a un an ou deux. Si son rêve était d'aller au Real et que ce n'est pas possible..."

https://twitter.com/julien_absalon Julien Absalon Journaliste RMC Sport