RMC Sport

PSG-Atalanta: compos, blessés... les infos à la veille du match

Le PSG affrontera mercredi soir l’Atalanta Bergame en quart de finale de Ligue des champions (21h, sur RMC Sport). Petite liste des choses à savoir avant cette rencontre capitale.

Le PSG à une victoire d’une demi-finale historique

Il ne vous a pas échappé qu’une crise sanitaire a frappé la planète en cette année 2020, et que la saison footballistique a été grandement perturbée. Aussi, après des mois d’interruption, la Ligue des champions va s’achever selon un format inédit: un "Final 8" à Lisbonne. Les huit équipes présentes – dont le Paris Saint-Germain – vont disputer un tournoi à élimination directe, où chaque tour (quarts, demies, finale) se jouera sur un seul match.

Une défaite serait synonyme de retour à la maison, sans seconde chance. Une victoire, et le PSG rejoindrait le dernier carré de la C1, égalant ainsi la meilleure performance de son histoire dans la compétition (1995). A noter que le tirage au sort du tournoi a déjà été effectué en entier: s’il passe face à l’Atalanta, le PSG retrouvera Leipzig ou l’Atlético de Madrid en demi-finale, puis le Barça, le Bayern, Manchester City ou l’OL lors d’une éventuelle finale.

>>> Cliquez ici pour vous abonner à RMC Sport et profiter en exclusivité de la Ligue des champions

Paris privé de Verratti

S’il n’a disputé que deux petits matchs officiels depuis le mois de mars, cela n’a pas empêché le PSG d’enregistrer de la casse ces dernières semaines: outre l’épineux cas de Kylian Mbappé (lire ci-dessous), le club de la capitale sera privé face à Bergame de Marco Verratti (lésion à un mollet), pièce essentielle de son milieu de terrain. L’Italien, en cas de qualification, pourrait même manquer la suite de la compétition. Paris ne pourra pas non plus compter face à l'Atalanta sur Angel Di Maria, l’Argentin étant suspendu, ni sur Thomas Meunier ou Edinson Cavani, dont les contrats sont terminés depuis le 1er juillet.

A l’heure actuelle, un seul poste dans le onze de départ semble encore en balance, entre l’Espagnol Ander Herrera et l’Argentin Leandro Paredes.

La composition parisienne devrait donc être la suivante: Navas - Kehrer, Thiago Silva, Kimpembe, Bernat - Herrera (ou Paredes), Marquinhos, Gueye - Sarabia, Icardi, Neymar. 

Mbappé, la grande incertitude

Verratti est assurément forfait, mais le doute persiste encore pour Kylian Mbappé. Victime d’une grosse entorse de la cheville droite le 24 juillet dernier en finale de la Coupe de France face à Saint-Etienne, l’attaquant français avait été annoncé à l’infirmerie pour "environ trois semaines", et ne semblait pas en mesure de jouer face à l’Atalanta. Mais, 18 jours plus tard, la situation a changé: le champion du monde va mieux, il a participé lundi à l’entraînement collectif du PSG, et même à l’opposition.

Si l’hypothèse d’une titularisation est à écarter (sauf grande surprise), il n’est pas impossible de le voir entrer en jeu mercredi soir. Mais le staff parisien ne prendra aucun risque avec lui, encore moins si le match bascule en faveur du club français.

L’Atalanta, une équipe sensation… mais affaiblie

Pour sa toute première participation à la Ligue des champions, l’Atalanta a accompli un petit exploit fin 2019, en obtenant son billet pour les huitièmes de finale après avoir pourtant commencé sa phase de poule par trois défaites et un nul. Sans aucun complexe, l’équipe sensation de la saison européenne a ensuite passé huit buts à Valence en huitième (4-1 à l’aller, 4-3 au retour), pour se hisser en quarts. Entraînée par Gian Piero Gasperini, un technicien qui prône un jeu offensif, le club de Bergame a aussi terminé troisième du championnat italien avec, de très loin, la meilleure attaque. Ce qui lui a valu les louanges de tous les observateurs du continent.

Comme le PSG, l’Atalanta a toutefois vécu quelques coups durs dernièrement. Son buteur vedette, le Slovène Josip Ilicic, ne rejouera pas de la saison à cause semble-t-il d’une dépression, et son gardien numéro 1, Pierluigi Gollini, s’est sérieusement blessé à un genou lors de la toute dernière journée de Serie A. Or, sa doublure, Marco Sportiello, n’a pas toujours été irréprochable. Ajoutez à cela une certaine fatigue physique et mentale liée à l’enchaînement des rencontres en Italie depuis la reprise, et vous comprendrez que l’Atalanta n’aborde pas son quart de finale dans les meilleures conditions.

Un choc disputé dans un stade vide

PSG-Atalanta se jouera mercredi à l’Estadio da Luz, l’habituelle maison du Benfica Lisbonne, mais il se jouera à huis clos, sans aucun spectateur, comme l’ensemble du tournoi final de la C1. Si ce facteur est évidemment perturbant pour les deux équipes, ce pourrait être davantage le cas pour Paris, qui n’a été confronté à une telle situation en match officiel que face à Dortmund en mars, même si le Stade de France était vide à 95% pour ses deux finales de coupes.

Le quart se jouant en un match sec sur terrain neutre, il n’y aura pas besoin de sortir la calculette pour les buts à domicile ou à l’extérieur. Si les deux équipes sont encore à égalité à l’issue des 90 minutes réglementaires, elles iront en prolongation, puis éventuellement aux tirs au but.

CC